ImageFeu vert cinéma

I Am Number Four (2011)
Traduction du titre original : Je suis Numéro 4.
Autres titres : Number Four (Numéro 4)

Sorti aux USA et en Italie le 18 février 2011.
Sorti en Angleterre le 23 février 2011.
Sorti en France le 6 avril 2011.
Sorti en blu-ray américain le 24 mai 2011.
Sorti en blu-ray français le 6 août 2011.

De D.J. Caruso. Avec Alex Pettyfer, Dianna Agron, Callan McAuliffe, Teresa Palmer, Timothy Olyphant, Jake Abel, Kevin Durand. Adapté du roman de Pittacus Lore (James Frey et Jobie Hughes).

De nuit, une maison dans une jungle d’Asie. Le bruit de quelqu’un essayant la poignée de la porte réveille les deux occupants : un jeune homme et un adulte armée d’un genre de dague dont la poignée brille d’une lueur bleue. Comme l’adulte va à la porte pour observer, il est attrapé à travers la paroi. Le garçon saute par la fenêtre et court, mais il est rattrapé par un monstre. Pour lui échapper il saute dans un précipice et atterrit en bas sans mal. Mais un humanoïde dentu l’attendait, le saisit à la gorge et l’éventre. Le garçon explose dans un tourbillon de lumière bleu et l’humanoïde qui a récupéré le médaillon du garçon entend un message murmuré par une voix féminine.

De jour, un jeune homme blond qui porte le même genre de médaillon fait du jetski près d’une plage paradisiaque remplie de jolies filles en bikini. Le soir venu, une certaine Nicole lui donne rendez-vous près d’un ponton pour une baignade à deux. Mais pendant qu’il conte fleurette, le jeune homme – Daniel, se retrouve avec son tatouage au mollet qui lui brûle, et dans l’eau apparait le visage de l’humanoïde dentu, qui déclare vouloir faire sentir à Daniel qu’il vient pour le chercher. Daniel finit par atteindre la plage et s’enfuir devant ses camarades éberlués de voir son mollet brûler d’une lumière incandescente bleuâtre. Il se réveille avec le tatouage ensanglanté, et annonce à un adulte, Henri, armé du même genre de dague que le numéro trois est mort. À la question de Henri, est-ce que quelqu’un a vu ce qui lui est arrivé, Daniel ne répond pas.

De retour dans sa maison au bord de la plage, Henri brûle les lettres et les photos des amis de Daniel et le presse de monter à bord de son quatre-quatre. C’est le moment de que le jeune homme déteste : courir se cacher. Tout le monde croit que Henri est son père, mais c’est un guerrier de son espèce chargé de sa protection. Sa première cicatrice au mollet date de l’âge de 9 ans, avec la mort du numéro 1 : les Mogadoriens, des envahisseurs de leur planète Lorien, les avaient retrouvé sur la tête. A 12 ans, il se retrouvait avec une seconde cicatrice. Daniel fait partie de ceux qui avaient un don censé protéger les siens, mais ils n’en ont jamais eu le temps, et les siens ont été massacrés. À présent que le numéro trois est mort, il est le prochain sur la liste. Daniel est censé s’appeler John Smith désormais.

Ils se rendent à Paradis dans l’état de Ohio, et arrivent sous une pluie battante dans une maison censée avoir été saisie. Quand il décharge le quatre-quatre, Daniel ne remarque pas le lézard qui s’en échappe et passé un buisson a déjà pris la forme d’un autre animal, plus gros. De retour à la maison, Henri prend une photo de lui, et à partir de la photo, efface toutes les images de lui sur Internet. C’est alors que quelque chose gratte à la porte : Daniel / John scrute l’obscurité pluvieuse et trouve un petit chien qu’il ramasse et ramène chez eux. Henri finit par autoriser John à garder le chien. Dans ses affaires, Henri a une boite en métal, qu’il va cacher au fond de l’horloge. Cependant, le chien l’a suivi.

Dans la précédente maison de John / Daniel, une jeune fille blond fait irruption, éventre le matelas, puis fini par ouvrir le gaz et tout faire sauter. Elle a clairement un pouvoir qui fait bouclier pour la protéger quand la maison explose… Dans l’Ohio, John / Daniel est prêt à aller à l’école, alors que Henri ne veut pas. Il a déjà fabriquer ses faux papiers et selon lui, cela ne sert à rien de rester à l’écart du monde : il sait se fondre dans la foule. Henri finit par accepter mais le petit chien le suit jusqu’à l’école. Lorsque John / Daniel va pour s’inscrire, il entend la dispute dans le bureau du proviseur entre une certaine Sarah et son professeur, car elle a pris des photos en cours et posté celles-ci sur son blog sans autorisation. Comme Sarah sort du bureau, la secrétaire lui demande d’amener « John » à son premier cours, classe 7. Quand il se présente à Sarah comme étant John Smith, elle déclare que cela ne pose pas de problème qu’il ne veuille pas lui dire son vrai nom. Puis il est abordé par Mark James, le joueur de football vedette flanqué de ses deux brutes, qui lui affirme que s’il a besoin de quelque chose, il n’a qu’à leur demander. En partant, les brutes bousculent un garçon plus jeune et jette son skate au loin, mais John récupère et rend le skate. Pour le remercier, le garçon lui explique le truc pour ouvrir le placard qui lui est alloué.

A la pause-déjeuner, John cherche un endroit pour manger, et aperçoit la jolie Sarah seule. Il ne va pas la rejoindre, mais il voit alors Mark lancer du garçon qui l’avait aidé, et qui chute, tandis que Mark lui lance qu’il doit faire attention aux OVNI quand ils passent. John va aider le garçon et comme l’une des brutes de Mark lui demande s’il a besoin d’aide, John lui renvoie la balle très violemment, et la brute tombe. John est lui-même surpris de sa force, mais ce qui l’intéresse, c’est pourquoi les brutes ont appelé le garçon "Spock" et lui ont parlé d’OVNI…

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr