Dr Jekyll et Mr Hyde, le film de 1941Feu vert cinéma

Dr Jekyll And Mr Hyde (1941)

Sorti aux USA le 12 août 1941.
Sorti en Angleterre le 16 mars 1942.
Sorti en France le 25 septembre 1946.
Sorti en DVD anglais du 19 avril 2004 (région 2, lisible en France, français inclus).
Inédit en blu-ray à ma connaissance.

De Victor Fleming ; sur un scénario de John Lee Mahin, d'après le court roman de Robert Louis Stevenson ; avec Spencer Tracy, Ingrid Bergman, Lana Turner, Donald Crisp, Ian Hunter, Barton MacLane, Frederick Worlock, John Barclay.

Pour adultes et adolescents.

Angleterre, à l’époque du Jubilé d’Or de la Reine Victoria. Dans une église, pendant le sermon du prêtre à propos de la nécessité de ne pas tolérer le Mal et la disparition du Mal grâce à l’action de la Reine, Sam Higgins, un membre de l’assistance, est soudain pris de vertige et de suées, puis perd tout contrôle et éclate d’un rire strident, clamant que la disparition du Mal supprimerait tout ce qu’il y a d’amusant dans la vie, et que le Mal est le meilleur ami de l’Homme.

Tandis que le prêtre fait mine de l’ignorer et continue son sermon, Higgins est emmené hors de la salle par d’autres membres de l’assistance, dont l’honorable Docteur Harry Jekyll. Higgins déclare être prêt à revenir dans la salle et dire à tous ce qu’un homme pense vraiment, opinion qu’à ses yeux, Jekyll connait parfaitement lui aussi. La mère de Higgins explique alors au docteur Jekyll que les choses ont encore empiré depuis que le malade a été blessé dans une explosion. Un policier veut alors arrêter Higgins pour ivresse et désordre sur la voie publique, mais le Docteur Jekyll a une si bonne réputation qu’il convainct le policier d’emmener Higgins à l’hôpital de Camden auprès du Docteur Heath. Avant de partir, Higgins défie à nouveau le Docteur Jekyll d’empêcher ce bon vieux Belzébuth de sortir de sa fosse.

Jekyll revient ensuite chanter les hymnes aux côtés de sa fiancée Béatrice et son futur beau-père, Sir Charles Emery. A la sortie de l’église, Jekyll s’excuse : il veut se rendre à l’hôpital où il travaille, ce qui choque son futur beau-père car ils sont un dimanche. Béatrice demande seulement à son fiancé d’essayer de ne pas être en retard pour le dîner. Mais après que Jekyll ait déposé un chaste baiser sur la joue de sa fiancée au bas des marches de l’église, et que celle-ci soit repartie en carosse, son beau-père déclare à Béatrice qu’il a été choqué par une telle démonstration d’affection en public. Cela fait rire Béatrice.

À l’hôpital, Madame Higgins est en pleurs et demande à Jekyll des nouvelles de son mari alors que ce dernier sort de la salle d’examen avec le docteur Heath. Jekyll refuse de lui parler, et lui et Heath vont poursuivre leur discussion dans une chambre, mais les deux hommes parlant de plus en plus fort, Madame Higgins se rapproche, essayant de comprendre ce qui se passe : Jekyll veut que M. Higgins lui soit confié pour qu’il tente de le guérir par un traitement expérimental qu’il teste lui-même sur des animaux. Heather est contre car on ne joue pas avec la vie d’un être humain. Jekyll réplique que M. Higgins n’est plus humain et aurait une chance de le redevenir si on le laissait faire en oubliant les règles de l’éthique. Et Heather de le menacer professionnellement s’il tente quoi que cela.

Après cet échange, Jekyll croise l’un de ses amis, le docteur John Layton, auquel il déclare que Heather a raison : Jekyll ramènera la preuve que son traitement est fiable avant de l’expérimenter sur ses patients. Puis Jekyll rentre chez et au grand désarroi de son majordome, décide de ne pas prendre son thé et de risquer de se mettre en retard pour le dîner du soir chez Béatrice : Jekyll quitte sa maison par une porte de derrière donnant sur une passerelle qui mène à une maison voisine beaucoup moins élégante – descend dans son laboratoire : dans les cages, tout ses animaux sont morts des suites de son traitement expérimental.

Dr Jekyll et Mr Hyde, le film de 1941

Dr Jekyll et Mr Hyde, le film de 1941

Dr Jekyll et Mr Hyde, le film de 1941

Dr Jekyll et Mr Hyde, le film de 1941