ImageFeu vert télévision

Belphegor S01E01: Le Louvre (1965)

Diffusé le 6 mars 1965 sur ORTF 1 FR.
La série est rediffusé en 1978 sur Antenne 2 en 13 épisodes d'une demi heure.
Sorti en DVD français le 18 avril 2001 (TF1 vidéo, édition 2 DVD).
Sorti en DVD allemand le 20 septembre 2013 (nouveau master).

De Claude Barma (également scénariste). Avec Juliette Gréco, René Dary, François Chaumette, Yves Rénier, Christine Delaroche, Sylvie. D'après le roman de Arthur Bernède.

Pour adultes et adolescents.

Paris, 1965. Le marché aux puces. André Bellegarde est dans un café à parler à un de ses camarades de ce qui épatait sa défunte mère : les coïncidences. Il est interrompu par un vieil homme, selon lequel la mère de Bellegarde avait raison. Plus tard, alors qu'il flâne dans les rues du quartier, le vieil original l'interpelle et l'invite à consulter son "placard à coïncidences," rempli de coupures de presses rangées dans des boites de conserves. Des boites car le vieillard compte enterrer tout son stock pour les sauver de la guerre atomique. "Asie 1881, pluie de grenouilles à Bornéo, marques de ventouses sur l'Everest" - ces faits sont d'autant plus invraisemblables qu'ils sont lointain. Alors le vieillard sort la boite de la France : "Versailles, un fantôme apparaît dans la galerie des glaces..."

Le même jour, au Musée du Louvre, le gardien Gautrais vient témoigner de ce qui s'est passé la nuit dernière : à 2 heures du matin, lorsqu'il faisait sa ronde, arrivé dans les salles du rez-de-chaussée, il coupe sa lampe comme la Lune éclaire la galerie. Alors il aperçoit une silhouette à 10 mètres près de la statue du Dieu Barbare, et tire deux fois, sans que l'intrus ne bouge. Gautrais panique, s 'éloigne, revient : la silhouette a disparu. Le directeur le prend pour un fou. D'après son dossier, Gautrais est surnommé "glouglou", à cause d'un problème avec l'alcool, mais malgré sa peur d'être accusé d'alcoolisme, il a quand même fait son rapport. On retrouve les balles sur place. Le directeur constate qu'il est impossible que l'intrus ait pu échapper à Gautrais. c'est alors qu'ils découvrent que le socle de la statue du Dieu Barbare a été éraflé. Le socle est plein, la statue est pleine, pas de passage secret ou de cachette mystérieuse, ni de trésor... Le directeur en revient à sa première hypothèse : Gautrais a eu des visions. Alors que le Directeur s'apprête à appeler la police malgré tout, un autre gardien, Sabourel, prétend que les gardiens du Louvre sont suffisamment nombreux pour se débrouiller seuls et coincer l'intrus, s'il y en a un. La nuit suivante, Gautrais ne peut se résigner à rester chez lui mais sa femme tente de le dissuader - mais aussitôt celle-ci endormie, il renfile son uniforme et se rend au Louvre. Il croise les autres gardiens, et insiste pour voir Sabourel, lequel, selon ses collègues, se croit à la chasse au tigre. Revenant sur les lieux de l'apparition, Gautrais découvre le corps ensanglanté de Sabourel, assassiné et disposé dans l'exposition.

Quand Bellegarde voit le récit de la mort de Sabourel relaté dans les journaux du Dimanche, il veut en parler au vieillard, mais celui vient de décéder, à la même heure que Sabourel. Coïncidence ? Pour savoir si le fantôme du Louvre existe ou non, Bellegarde décide de se faire enfermer dans le musée et d'y passer la nuit.

Donnez votre avis sur cette mini-série télévisée en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr, salon Science-fiction.

Les aventures de Jonny Quest, la série animée de 1964Feu vert télévision

Jonny Quest S01E25: Monster in the Monastery (1965)

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Jonny Quest (1964)

Diffusé aux USA le 4 mars 1965.
Sorti en DVD US le 11 mai 2004 (édition censurée).

De Doug Wildey. Sur un scénario de William D. Hamilton. Avec Tim Matheson, Mike Road, Danny Bravo, John Stephenson, Don Messick.

Pour adultes et adolescents.

Un monastère asiatique perché sur un roc au-dessus des nuages. Un orage violent éclate, et ce qui ressemble fort à un Yeti se met à hurler sauvagement en agitant les bras de manière menaçante. Les habitants du village fortifié en contrebas entendent les cris, horrifiés : les Yeti sont revenus au vieux palais. Tout le monde court s’enfermer dans les maisons. D’un balcon, un chef religieux, Raj Guru, contemple le village. Arrive un moine, Ming-Ro, que Raj Guru a fait appeler, s’inquiétant de l’agitation dans le village. Ming-Ro confirme que les habitants sont effrayés car l’orage a fait descendre les Yétis des montagnes jusqu’au vieux palais. Raj Guru est inquiet : le Yeti pourrait les couper du monde et le village mourrait alors d’une mort lente.

Plus tard, le professeur Quest pilote son jet privé : il déclare à sa famille que le Raj Guru sera surpris de les voir. Jonny ne sait pas qui est le Raj Guru, et Hadji explique que c’est le grand-prêtre de Khumjung. Quest confirme et ajoute que c’est un vieil ami, voilà pourquoi il a imaginé lui rendre visite alors qu’ils étaient dans le Népal. Puis ils survolent le vieux palais de Kali Yuga – et selon Hadji, plus personne ne vit là depuis plus d’un siècle. Quest annonce alors qu’il faut attacher les ceintures car ils vont atterrir… verticalement.

Quest et les siens sont accueillis par Raj Guru, qui leur explique que si c’est une surprise agréable de le voir, Quest arrive cependant à un moment difficile : les Yeti ont envahi le vieux palais. Quest est étonné d’entendre le mot « Yeti », et Raj Guru confirme qu’il parle bien des terribles créatures des neiges. Les habitants ont peur à présent d’utiliser la route de cordes, alors que c’est leur seul accès à la civilisation... Et à cet instant, un Yeti qui observait le terrain d’atterrissage hurle de rage, surprenant un voyageur, qui se met à hurler à son tour. Le Yeti empoigne alors le voyageur, le porte à bout de bras et le précipite dans le vide.

Race Bannon propose de partir à la chasse aux Yetis, mais Raj Guru s’y oppose : cela ne ferait qu’accroître la rage des Yeti. Cela n’inquiète absolument ni Jonny, ni Hadji. Selon Raj Guru, le festival de Mani Rimdu commence ce soir-là : ils offriront leurs prières et des sacrifices pour apaiser les monstres…

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

Jonny Quest S01E25: Un monstre dans le monastère (1965)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Les aventures de Jonny Quest, la série animée de 1964Feu vert télévision

Jonny Quest S01E24: Terror Island (1965).
Titre français : Les aventures de Jonny Quest.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Jonny Quest (1964)

Diffusé aux USA le 24 février 1965, sur ABC US.
Sorti en DVD US le 11 mai 2004 (édition censurée).

De Doug Wildey. Sur un scénario de William D. Hamilton. Avec Tim Matheson, Mike Road, Danny Bravo, John Stephenson, Don Messick.

Pour adultes et adolescents.

Dans une ménagerie, un homme en blouse blanche presse sur le bouton d’ouverture des portes d’une cellule. Les portes s’ouvrent, et des coups violents font trembler le sol. L’homme referme précipitamment les portes, et l’on entend les bruits de métal déchiré. Il court jusqu’à un interphone mural et lance une alerte. Pendant ce temps, les portes de la cellule et le mur lui-même se courbe à chaque nouveau coup. Puis c’est tout le pan de mur qui tombe – et la pince d’un crabe gigantesque sort par l’ouverture. Le crabe – qui a oublier de marcher de côté – sort.

L’homme en blouse blanche a rejoint son bureau, sortant un pistolet automatique du premier tiroir. Comme le crabe géant défonce la porte et le mur du bureau, l’homme vide son chargeur sur le monstre – sans en enrayer la progression. Il prend la fuite par une autre issue. Ne trouvant pas sa proie, le crabe géant pivote, puis défonce un autre mur, donnant cette fois sur l’extérieur. Il prend alors la direction d’une sentinelle qui gardait un autre bâtiment. La sentinelle vide son fusil sur le monstre, puis se fait happer. D’autres soldats tirent sur le crabe géant mais celui-ci gagne la mer et disparait sous les flots...

Hong-Kong. Race et le professeur Quest sont en promenade dans un vélo-taxi. Alors que Quest fait part de son admiration pour la ville, Race répond que si Hong-Kong est une superbe ville, elle ferait bien de réparer les trous dans la chaussée de ses rues… Quest en déduit qu’ils en auront vu suffisamment pour la journée, et demande en chinois à ce qu’on les ramène aux quais. Pendant ce temps, Jonny a décidé de prendre la place du cycliste qui les poussait, et le garçon est déterminé à faire la course avec le vélo-taxi qui transporte son père. Le professeur Quest ordonne alors Jonny de ralentir, mais ce dernier n’en a cure – il n’aurait d’ailleurs jamais cru que ce genre de véhicule pouvait aller si vite. Puis il réalise, bien après ses passagers, que la rue devient en forte porte, et mène droit à la mer. Alors Hadji supplie Jonny d’utiliser les freins, mais ils ne semblent pas fonctionner. Le vélo-taxi arrive au bout du quai – et c’est le plongeon dans les eaux calmes de la baie.

Quest et Race viennent repêcher les enfants en hydroptère, les ramenant à leur yacht. Quest entend punir Jonny et Hadji, mais il ne se résout pas à les priver des fêtes du Nouvel An Chinois. Le temps de laisser le petit chien Bandit réaliser qu’il ne doit pas s’approcher des pétards, la famille et son garde du corps va dîner au restaurant. Une jeune photographe leur propose de prendre une photo du groupe à table, promettant que la photo sera rapidement développée – mais elle montre d’abord la photo à un certain Sing, à l’air patibulaire, qui attendait à la fenêtre avec un comparse, la femme pointant du doigt le professeur Quest.

De retour au yacht, Hadji et Jonny se mettent au lit et se souhaitent la bonne année chinoise. Plus tard, dans la nuit, un canot approche silencieusement et aborde le yacht – pour enlever le professeur Quest. Les enfants sont réveillés par les grognements de Bandit, mais Jonny est persuadé que c’est seulement un cauchemar à cause des pétards. Quand Race entend le moteur du canot des kidnappeurs se mettre en marche, il bondit hors de son lit mais il est déjà trop tard – il ne peut que montrer aux enfants que le mot qui menace de mort Quest s’ils alerte la police. Race leur promet en revanche qu’il retrouva la piste des kidnappeurs – et va trouver Jade, une amie de longue date aussi vénale que séduisante, qui lui reproche immédiatement de ne venir la voir que lorsque Quest est kidnappé, alors qu’il était à Hong Kong depuis trois jours déjà.

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

Jonny Quest S01E24: L'île de la Terreur (1965)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Les aventures de Jonny Quest, la série animée de 1964 Feu vert télévision

Jonny Quest S01E22: The Quetong Missile Mystery (1965).
Titre français : Les aventures de Jonny Quest.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Jonny Quest (1964)

Diffusé aux USA le 11 février 1965, sur ABC US.
Sorti en DVD US le 11 mai 2004 (édition censurée).

De Doug Wildey ; sur un scénario de William D. Hamilton, avec Tim Matheson, Mike Road, Danny Bravo, John Stephenson, Don Messick.

Pour adultes et adolescents.

Deux crocodiles qui paressaient sur les berge d’une mangrove relèvent la tête en entendant le moteur d’un petit canot – et plongent. À bord du canot se trouve deux hommes, l’un à l’avant en costume blanc qui scrute la jungle avec une paire de jumelle, l’autre à l’arrière avec un costume beige qui tient le gouvernail. Tandis qu’ils passent entre les grands arbres qui émergent du marécage, ils sont repérés par une sentinelle masquée en tout en noir posté en hauteur, armée d’un fusil et tenant un talkie-walkie. Embusquée, la sentinelle appelle aussitôt son commandement, s’identifiant comme le poste numéro un – et signale deux hommes dans un canot entrant par le canal sud. Les différentes sentinelles disposées le long du canal confirment visuellement la présence des intrus.

Comme la radio leur indique que les intrus approchent un lagon principal, l’un des deux soldats masqués en haut d’une tour camouflées annonce qu’ils vont prendre la mesure appropriée, se préparant à exécuter le plan A. L’autre soldat, les mains sur la manette d’un détonateur à distance déclare que tout est prêt. Le canot passe alors devant eux. L’homme aux jumelles fait signe à son camarade d’arrêter le moteur – et le canot s’immobilise. Stupéfait, le premier homme contemple au milieu du lagon un silo à missile auprès duquel est stationné un bateau de bois avec une grue. L’homme en costume blanc commence à prendre des photos, sans se douter que sous l’eau, des dizaines de mines sont immergées, retenues chacune par une corde.

Comme le canot a redémarré, l’un des soldats en noir sur la tour camouflée annonce que les intrus sont en position : il donne l’ordre de détonner la mine. Le second soldat abaisse sa manette et une explosion retentit… à la place du canot, il n’y a plus que l’eau qui bouillonne. Le premier soldat en noir annonce que c’est fait. Le talkie-walkie lui répond que tout le personnel doit se présenter au rapport en zone centrale. Des hauts-parleurs annoncent alors que tout le monde doit rester à l’abri tandis qu’ils font descendre le missile dans le silo – et que le bateau et sa grue devront rester cachés jusqu’à l’aube.

Ailleurs, un luxueux paquebot mouille dans les eaux d’un port oriental. Le lieutenant Sing de la police de Quetong frappe à la cabine du professeur Quest. Il est envoyé par le commissaire Wah, qui présente ses excuses pour le dérangement impoli. Quest demande ce qu’il peut faire pour Sing, qui explique qu’il s’agit d’une affaire d’une extrême urgence et que le commissaire supplie Quest d’accompagner Sing jusqu’à son bureau dans les délais les plus brefs. Sing refuse d’en dire davantage sur le problème : Quest doit voir le commissaire Wah. Du coup, toute la famille Quest et son garde du corps monte dans la berline décapotable du lieutenant Sing, immédiatement pris en filature par une camionnette équipée d’un radio-émetteur à l’arrière.

Au siège de la police de Quetong, le commissaire Wah commence par exprimer sa gratitude envers le professeur Quest. Puis il explique le problème : récemment, un grand nombre de pêcheurs vivant dans la zone du Lac Marécageux sont tombés malades en consommant les poissons du lac. Wah dispose d’un bocal contenant quelques-uns des poissons en question : il le montre au professeur Quest, précisant que ce sont les mêmes poissons qu’ils pêchent et consomment depuis des siècles – ce que le professeur Quest trouve étrange. Mais selon Wah, encore plus étrange est le fait que tous les enquêteurs que Wah a envoyé sur place n’en sont jamais revenus.

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

Jonny Quest S01E22: Le mystère du missile Quetong (1965)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***