Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017 Feu orange cinéma

Mazinger Z Infini (2017)

En avant première en France à partir du 30 octobre 2017.
Annoncé en France pour le 22 novembre 2017.
Annoncé au Japon pour le 13 janvier 2018.

De Junji Shimizu ; sur un scénario de Takahiro Ozawa, d'après la bande dessinée de Gô Nagai ; avec Natsuki Hanae, Unshô Ishizuka, Ai Kayano, Masami Kikuchi, Shôtarô Morikubo, Junpei Morita, Bin Shimada, Kôzô Shioya.

Pour adultes et adolescents ?

(Presse) Quand le maléfique Docteur Enfer attaque la Terre, le puissant robot géant Mazinger Z est construit pour l'arrêter.

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

Mazinger Z Infini / Goldorak, le film animé de 2017

***

Donnez votre avis sur ce film animé en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

The Flash, la saison 4 de 2017 de la série télévisée de 2014 Feu orange télévision

The Flash S04E02: Mixed Signals (2017)
Traduction du titre original : L'éclair : Signaux contradictoires.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série The Flash (2014).

A ne pas confondre avec la série des années 1990.

Diffusé aux USA le 17 octobre 2017 sur CW US.

De Greg Berlanti (également scénariste), d'après la bande dessinée de Gardner Fox et Harry Lampert ; avec Grant Gustin, Candice Patton, Danielle Panabaker, Carlos Valdes, Tom Cavanagh, Jesse L. Martin.

Pour adultes et adolescents

Central City, la nuit, le centre-ville et ses tours toutes illuminées. Une agente immobilière fait admirer la vue à un client plein aux as : non seulement il s’agit de l’appartement-terrasse le plus moderne et le plus somptueux qui soit sur le marché – mais il a de surcroit la plus belle vue de tout Central City.

Et l’agente de proposer à son client de la rejoindre sur le balcon pour pouvoir le constater de lui-même. Le client lui répond alors assez grossièrement qu’il se fiche complètement de la vue : tout ce qui l’intéresse est que ce soit la propriété la plus chère du carnet de l’agente, qui alors se méprend et précise que le prix peut être négocier. Le client répond simplement qu’il prend l’appartement-terrasse.

L’agente propose alors qu’il la laisse fermer et l’attende pour qu’elle le raccompagne jusqu’au rez-de-chaussée. Déjà dans l’ascenseur, le client répond goujatement qu’il est désolé, mais qu’il ne saurait dire quel bouton du tableau de commandes fait quoi, et laisse les portes se refermer sur lui. Les portes refermées, l’agente laisse enfin échapper le juron qui lui montait aux lèvres depuis un certain temps déjà : c...rd.

Très satisfait, le client consulte son smartphone tandis que le décompte des étages s’accélère notablement sur l’écran du tableau des commandes de l’ascenseur. Les lumières du plafonnier se mettent à palpiter puis s’éteindre et se rallumer – et l’ascenseur se bloque au 79ème étage, avec un fracas alarmant.

Le client appuie en vain sur le bouton lumineux vert central, puis pousse un juron. Il compose alors rapidement un numéro sur son smartphone et annonce à une certaine Dana qu’il se retrouve coincé dans un ascenseur en panne. Son interlocutrice lui pose une question, le client répond qu’il ne sait pas et soudain, une détonation, et l’ascenseur se remet à descendre à toute vitesse.

L’écran vidéo du tableau vacille, et les numéros d’étages sont remplacés par une pluie de codes à la Matrix, si l’effet spécial de Matrix avait été en rose Fuschia. Puis apparait la signature KILG%RE une référence à Kilgore Trout un personne des romans de Kurt Vonegut, lequel rendait lui-même hommage à un autre romancier de Science-fiction, Theodore Sturgeon.

Le client semble reconnaître la signature – et être passablement choqué. Mais pas autant que lorsque l’ascenseur se met à monter et descendre violemment entre plusieurs étages, jouant alors comme à Pong avec le corps de son passager. En bas, au rez-de-chaussée, une élégante dame âgée et son petit chien attendent l’ascenseur, et s’étonne de le voir, selon l’écran du bouton d’appel, monter et descendre entre le 40 et le 66ème étage.

Puis l’ascenseur chute à l’étage L, c’est-à-dire, au rez-de-chaussée, et le choc voile les portes coulissantes, qui s’écarte lentement dans une gerbe d’étincelle, révélant le contenu de la cabine d’ascenseur. La vieille dame se met alors à hurler.

The Flash S04E02: Confusion (2017)

The Flash S04E02: Confusion (2017)

The Flash S04E02: Confusion (2017)

The Flash S04E02: Confusion (2017)

The Flash S04E02: Confusion (2017)

The Flash S04E02: Confusion (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Les Chroniques de Shannara, la saison 2 de 2017 de la série ttélévisée de 2016 Feu vert télévision

The Shannara Chronicles S02E02: Wraith (2017)

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée Les Chroniques de Shannara (2016)

Diffusé aux USA le 18 octobre 2017 sur MTV US

De Al Gough et Miles Millar, d'après le roman de 1982 "Les pierres des elfes de Shannara" de Terry Brooks ; avec Austin Butler, Poppy Drayton, Ivana Baquero, Manu Bennett, Emilia Burns.

Pour adultes et adolescents.

Résumé à venir.

The Shannara Chronicles S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

Les chroniques de Shannara S02E02: Spectre (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Philip K. Dick's Electric Dreams, la série télévisée de 2017 Feu vert télévision

Philip K. Dick's Electric Dreams S01E05: Real Life (2017)

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Philip K. Dick's Electric Dreams (2017)

Diffusé en Angleterre le 15 octobre 2017 sur CHANNEL 4 UK.
Annoncé aux USA sur STAN US, puis AMAZON PRIME US.

De Ronald D. Moore et Michael Dinner ; réalisé par Jeffrey Reiner ; scénario de Ronald D. Moore, d'après la nouvelle Exhibit Piece (1954) de Philip K. Dick ; avec Anna Paquin, Terrence Howard, Rachelle Lefevre, Lara Pulver; Sam Witwer, Guy Burnet, Jacob Vargas.

Pour adultes et adolescents

Une pupille se dilate.

Sarah, assise à un comptoir de fast-food classieux regarde à gauche et à droite, l’air égarée, tandis que son subalterne pérore : c’est juste qu’il ne peut pas croire que Harris et Bakshi seraient assez stupides pour remettre les pieds aux USA : pourquoi prendraient-ils ce risque ? Ils viennent de devenir résidents permanents à Djakarta ou Singapour... Quand ce dernier fait une pause pour demander à Sarah si elle va manger ses bâtonnets, elle sort de sa sidération, et fait répéter la dernière phrase, puis corrige : ce ne sont pas des bâtonnets mais des frites.

Sans répondre, le subalterne se sert dans l’assiette de Sarah et reprend : ça l’embête de le dire à sa chef (Sarah), mais il pense qu’ils font fausse route dans leur enquête. Sarah réplique sèchement : Harris et Bashki sont bien en ville, et grâce à eux, les policiers vont pouvoir remonter jusqu’à Colin. Puis Sarah s’excuse et le subalterne répond qu’elle a besoin de faire une pause. Sarah répond qu’elle va bien. Elle ajoute le mot « note », et leur addition s’affiche en un hologramme flottant devant les yeux de la jeune femme blonde. Elle signe virtuellement la facture, qui disparait avec un bip, puis se lève, abandonnant son burger et ses frites qu’elle n’a pas touchés.

Son subalterne, qui n’a pas terminé son assiette, fait un geste agacé, déclare qu’il devine que ça veut dire qu’ils s’en vont, et se lève à son tour pour emboiter le pas à sa chef. Dehors, le décor de la rue est rempli d’hologrammes colorés surdimensionnés. Ils montent dans leur voiture volante à commandes vocales et Sarah demande que le véhicule les ramène à vitesse de croisière au commissariat. Tandis que la voiture s’élève lentement verticalement et pivote pour avancer au ralenti, le subalterne fait remarquer que Sarah n’est pas toute seule : le massacre a affecté toute la section – trois des victimes étaient dans la même classe que lui à l’Académie et il veut lui aussi retrouver Colin et ses complices.

Plus tard, Sarah sirote un fond de whisky dans son vaste appartement, quand la porte d’entrée s’ouvre : son épouse Katie rentre au foyer, et tandis qu’elle pose son sac sur le comptoir de leur bar, elle demande à Sarah à combien de verres elle en est. Sarah répond laconiquement : plus de deux, moins de dix. Katie tombe la veste et vient la rejoindre sur leur canapé avec vue sur la ville de nuit illuminée. Elle ôte le verre des mains de Sarah, la fait se retourner et se reposer sur elle et commence à lui masser la base du cou.

Sarah avoue qu’ils n’arrêtent pas de lui répéter de laisser tomber mais... chaque fois qu‘elle ferme les yeux, elle se retrouve là-bas, dans la rue, à entendre les détonations des armes à feu. C’est comme si tout recommençait. Katie lui répond que non : c’est terminé, c’est du passé. Sarah répond que pas pour elle : une partie d’elle est encore là-bas, encore allongée dans une flaque de sang , à attendre d’y passer à son tour. Katie sort un petit étui métallique, qu’elle fait coulisser sous le nez de Sarah, qui demande ce que c’est. Katie lui répond que ce sont des vacances. Sarah répond qu’elle n’est pas le genre à partir pour une île tropicale. Katie lui répond, jouant la surprise : non ? elle ne le savait pas... Puis elle ajoute qu’il ne s’agit pas seulement d’une autre simulation – c’est une autre vie.

Sarah s’étonne : une vie ? Katie explique : Sarah a bien déjà fait un rêve, où elle était encore elle-même mais pas exactement la version actuelle. Sarah répond que plus ou moins. Katie poursuit son explication : eh bien, quand on rêve, on vit essentiellement une autre vie, dans un autre monde, avec un autre ensemble de règles, que l’on accepte comme la réalité : voilà ce que sont les vacances qu’elle lui propose – une autre vie que Sarah acceptera aussi inconditionnellement que la vie qu’elle a aujourd’hui : Sarah ne pas être seulement quelque part ailleurs, elle sera quelqu’un d’autre ailleurs.

Sarah demande alors à Katie qui d’autre elle sera. Katie n’en sait rien, chaque utilisateur connait une expérience différente – mais ce sera quelqu’un basé sur les propres pensées et les rêves de Sarah, tirés directement de son propre subconscient : Sarah prendra des vacances de sa vie... Sarah admet que vu comme ça, ça promet d’être f...trement bon, en le moment présent. Katie sourit.

Sarah s’allonge et demande combien de temps ça durera. Katie répond quelques heures pour commencer et dépose sur la tempe de Sarah la capsule que contenait l’étui métallique, et la capsule reste collée à la tempe de la jeune femme. Katie ajoute que Sarah n’a qu’à voir si ça lui plait. Si ce n’est pas le cas, elle n’aura qu’à retourner l’objet au laboratoire avec la mention « client mécontent », mais pour Katie, une chose est claire : la tête et le cœur de Sarah ont vraiment besoin de prendre des vacances d’être Sarah. Sarah sourit et déclare que Katie est trop bonne pour elle : comment Sarah pourrait-elle mériter d’être avec Katie. Katie embrasse Sarah sur la bouche et lui souhaite seulement de passer de bonnes vacances.

La pupille de Sarah se dilate : Sarah - non - George est à terre, sur le goudron, dans la nuit.

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

Electric

Electric Dreams S01E05: La vraie vie (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***