Imprimer

 Outside The Wire, le film de 2021 ImageFeu orange cinéma

Outside The Wire (2021)
Traduction littéral du titre : sorti du câble.
Traduction libre : Déconnecté.

Attention, ce film fait l'apologie de la torture et les crimes de guerres, donc du fascisme (présenté comme seule solution pour résoudre n'importe quel problème), présente comme un héros ambigu un androïde psychopathe, et multiplie les ambiguïtés (double-contrainte = et en même temps) pour amener le spectateur à accepter un très grand nombre de points brûlant d'actualité inacceptables du point de vue humain, comptant sur l'arbre pour cacher la forêt. Si vous êtes mineur, si vous êtes fatigué, si vous avez déjà été agressé notamment au travail par harcèlement, si vous avez été récemment exposé à des privations de liberté notamment par confinement ou de la fausse information officielle en continue ne vous exposez pas : un cerveau en bon état de marche est une petite chose fragile qui n'a vraiment pas besoin d'une paille de propagande supplémentaire à porter.

Diffusé à l'international à partir du 15 janvier 2021 sur Netflix.

De Mikael Håfström, sur un scénario de Rob Yescombe et Rowan Athale, avec Anthony Mackie, Damson Idris, Emily Beecham, Michael Kelly, Pilou Asbæk.

Pour adultes.

(film de propagande) Un futur proche. Les USA occupent l'Ukraine et comme à chaque occupation, les civils meurent toujours davantage, tandis que les troupes sont harcelés par des "terroristes" aux ressources d'autant plus inépuisables qu'ils sont financés par les grandes banques mondiales avec la bénédiction des mêmes USA. Planqué jusqu'ici derrière son écran, le lieutenant Thomas Harp drone à tout va, tout en planifiant son mariage imminent. Seulement il prend une regrettable initiative qui lui vaut d'être envoyé sur le terrain par ses supérieurs, lesquels comptent ouvertement sur le fait qu'il se fera lyncher par les 28 survivants sur 30 du peloton que Harp a apparemment sauvé en explosant sans en attendre l'ordre un transport bourré d'explosifs. Harp a pour mission de se mettre au service du capitaine Léo, un androïde blasé qui se prétend plus sensible qu'un être humain mais torture et exécute à tout va. Leur mission, récupérer les codes "égarés" par les russes de leurs missiles nucléaires dont le grand méchant terroriste a pu s'emparer suite à un trou de scénario.

***