Imprimer

Bliss, le film de 2021toxiqueFeu orange cinéma

Bliss (2021)

Attention : Ce film fait l'apologie des drogues, du refuge dans le virtuel et de l'expérimentation sur l'être humain dans un mépris total des causes et conséquences des actes et surtout moyens de se sortir par le haut des situations réelles décrites. Si vous êtes mineur, si vous êtes fatigué, si vous avez déjà été agressé notamment au travail par harcèlement, si vous avez été récemment exposé à des privations de liberté notamment par confinement ou de la fausse information officielle en continue, ou si vous avez été exposé à des psychotropes ou à des drogues dures ou douces --- ne vous exposez pas et n'en débattez pas en public ou sur les réseaux ou à côté d'un équipement connecté équipé d'un micro.

Sorti à l'international le 5 février 2021 sur AMAZON PRIME.

De Mike Cahill (également scénariste). Avec Owen Wilson et Salma Hayek.

Pour adultes

Le blond Greg Wittle, censé travailler pour un service de dépannage téléphonique, est curieusement le seul à part le patron à avoir son bureau à lui, porte fermée et insonorisé. Il passe son temps à dessiner une cité balnéaire de rêve et ne répond jamais au téléphone. Etrangement, ce n'est que ce jour-là qu'il est convoqué par son patron qui lui annonce qu'il est viré. Dans une réaction tout à fait naturelle et mesurée, Greg frappe son patron qui apparemment se tue en heurtant la tête contre une table. Greg cache alors le corps en l'accrochant par ses manches debout contre une fenêtre, puis quitte les lieux sans aller plus loin que le café du trottoir d'en face, là aussi une réaction totalement naturelle et mesurée. Dans le café, il rencontre une femme qui lui demande d'aller dépouiller son ex dans les toilettes, et Greg le fait, ce qui parait là encore complètement logique et naturel. L'ex étant inconscient dans les toilettes, là aussi une situation tout à fait vraisemblable, Greg dépouille l'inconnu et ramène à la femme, la brune Isabel à l'accent hispanique à couper au couteau, des cristaux qui donneraient des superpouvoirs, notamment pour se sortir de situation comme un homicide. Isabel en fait la démonstration en faisant basculer le corps du patron de Greg Wittle par la fenêtre de son bureau, le corps s'écrasant sur le trottoir d'en face du café. De manière à nouveau tout à fait logique, Greg sort pour contempler le cadavre, ce qui lui donnerait un alibi, le patron étant censé s'être défenestré tout seul (avec les marques de coups et les manches abimées, caché derrière les rideaux tout ce temps-là tandis qu'on le cherchait). Isabel propose à Greg de se planquer en attendant que la police conclue à son innocence, et lui propose d'aller vivre sous un pont avec elle, et de temps en temps de faire mumuse avec les super-pouvoirs donnés par les cristaux. Et comme il se trouve que Greg n'a pas non plus de maison (malgré le salaire qu'il est censé toucher dans son bureau à lui tout seul) et il n'a pas non plus à s'inquiéter de proche quand bien même il est censé être le père d'une fille noire dont la seule activité consiste à réclamer son père et à avoir un petit ami qui refuse de l'aider.

***