L'île sur le toit du monde, le film de 1974Feu vert cinéma

Island At The Top Of The World (1974)
Traduction du titre original : L'île au sommet du monde.

Sorti en Angleterre le 16 décembre 1974.
Sorti aux USA le 20 décembre 1974.
Sorti en France le 29 octobre 1975.
Sorti en DVD français le 10 mars 2004.

De Robert Stevenson. Avec David Hartman, Donald Sinden, Jacques Marin.
D'après le roman de Ian Cameron. Scénario de John Whedon (le grand-père de Joss Whedon).


Londres, le professeur Iversson a été appelé par l’ambassadeur britannique pour rencontrer d’urgence Sir Anthony. Celui-ci veut monter une expédition dans l’arctique avec l’archéologue américain. Sir Anthony veut retrouver son fils. Après une dispute, le garçon s’est enfuit et engagé à bord d’un navire norvégien. Ensuite il aurait monté un genre d’expédition, et n’en revenant pas, on a transmis la page d’un journal antique à propos d’un antique cimetière de baleines vers lequel aucun eskimo ne voudrait conduire. Pour le professeur Iversson, tout cela n’est qu’un légende, tandis que Sir Anthony veut exploiter toute piste qui se présentera à lui. Par ailleurs, Sir Anthony dispose d’un os sculpté d’eskimo, qui sert de carte. Sir Anthony demande alors une démonstration et Iversson trouve effectivement un contour sur une carte, que l’os ferait pointer vers une île qui n’existe pas.

Iversson est obligé d’admettre qu’il y a une possibilité de découverte géographique, et Sir Anthony essaie alors de lui faire signer un contrat : en échange de son aide, il lui laissera la postérité de la découverte. Iversson réalise alors qu’ils sont déjà en route pour partir, mais curieusement ils ont pris la direction de la France. En effet, aucun bateau ne les mènera dans l’arctique à cette époque de l’année, car les eaux sont déjà prise par les glaces : Sir Anthony a pris le contrôle du financement du dirigeable français du Capitaine Brieux. Le pauvre capitaine tombe des nues en apprenant que le premier voyage de son dirigeable sera pour l’article. Sir Anthony a déjà commandé les provisions et le matériel nécessaire. Brieux est évidemment réticent, mais Sir Anthony prétend à lui aussi lui offrir la gloire d’être le premier homme à conquérir le pôle nord en dirigeable, et Brieux obtempère, mais il doit constater au petit matin qu’il n’y a personne pour applaudir leur décollage, donc aucun journaliste, ni aucun président pour inaugurer son merveilleux vaisseau…

L'île sur le toit du monde (1974) photo

L'île sur le toit du monde (1974) photo

L'île sur le toit du monde (1974) photo

L'île sur le toit du monde (1974) photo

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-ebly.fr, salon Science-fiction.