Galaxy Quest, le film de 1999Feu vert cinéma

Ici la page Amazon.fr du blu-ray américain multi-région sous-titré français de Galaxy Quest (1999)

Ici la page Amazon.fr du DVD français de Galaxy Quest (1999)

Galaxy Quest (1999)

Sorti aux USA le 25 décembre 1999.
Sorti en Angleterre le 28 avril 2000.
Sorti en France le 4 octobre 2000.

De Dean Parisot. Avec Tim Allen, Sigourney Weaver, Alan Rickman, Tony Shalhoub, Sam Rockwell, Daryl Mitchell, Enrico Colantoni, Robin Sachs, Patrick Breen, Missi Pyle.

Version cinéma tout public.

Dix-huitième convention des fans de la série Galaxy Quest à Los Angeles. Devant une salle pleine de Questariens, on projette l’épisode 92 – première partie en date de 1982 dont la seconde partie n’a jamais été diffusée. La salle est pleine, les acclamations fusent après que sur l’écran, le Commandant Taggert ait ordonné d’activé l’Oméga 13. Dans les loges, les acteurs de la série attendent que l’acteur principal daigne se montrer, et le constat n’est pas brillant : Alexander Dane, qui incarnait le Docteur Lazarus, l’officier scientifique extraterrestre s’indigne d’avoir joué Shakespeare et d’en être réduit désormais à courir les conventions pour un cachet misérable, tandis que Gwen DeMarco lui rappelle que son rôle consistait à répéter ce que disait l’ordinateur. Jason Nesmith, qui incarnait le commandant arrive largement en retard et très content de lui : il doit retenir de force Alexander Dane qui veut quitter sur le champ les lieux, et réussit à le faire entrer sur scène après lui avoir rappelé que « le spectacle doit continuer ». Après la présentation aux fans, vient le temps des dédicaces, guère plus brillant : si Jason Nesmith joue complètement son rôle de sympathique acteur passionné, Alexander Dane est une fois de plus dégoûté lorsque se succèdent les fans singeant son salut dans la série (« par le Marteau de Grabthar... »).

Tandis que Jason Nesmith s’absente de ses signatures pour aller aux toilettes, faisant attendre un groupe de jeunes fans voulant lui poser une question technique, l’acteur rencontre en chemin une délégation, qu’il prend pour l’équipe de production d’une publicité dans laquelle il a négocié en douce son apparition à l’insu de ses camarades : il leur réclame au passage une limousine… Mais aux toilettes, Jason Nesmith entend des jeunes se moquer de lui, qui disent qu’il se prend encore pour un commandant devant ses fans retardés. Quand il revient faire ses dédicaces et qu’il est abordé à nouveau par les jeunes fans venus lui demander un détail technique, il se met en colère, rappelant que le vaisseau de Galaxy Quest n’existe pas.

Très inquiète, Gwen pense qu’il a craqué : elle ne l’a jamais vu s’en prendre à ses fans… Le soir venu, Jason Nesmith se saoûle devant sa télévision sur laquelle repasse un vieil épisode et où son personnage répète son moto : ne jamais renoncer, ne jamais se rendre… Le lendemain matin, il est réveillé par la délégation qu’il avait croisé à la convention qui frappe à sa vitre, alors qu’il est par terre en slip et en chemises : ils se présentent comme étant des Thermiens de la Nébuleuse Klaatu, leur peuple étant systématiquement massacré, ils ont entamés des négociations avec leurs ennemis mené par Sarris, qui ont à chaque fois très mal tournée : le commandant est leur dernier espoir… et ils ont une limousine. Jason Nesmithréalise alors qu’il s’agit probablement de son contrat publicitaire, et va enfiler un pantalon et des chaussures…

La limousine l’emmène. Un membre de la délégation se présentant comme Lankh se dit charger de répondre à ses demandes matérielle, et Jason Nesmith demande un coca-cola. Puis le chef de la délégation lui propose un exposé de la situation… Nesmith lui propose de dire ce qu’il a à dire tandis qu’il fermera un peu les yeux pour les reposer – et en profite pour piquer un somme. Il ne réalise pas que la Limousine décolle. Quand Jason Nesmith se réveille, la femme de la délégation dont le traducteur était cassé vient le chercher en lui annonçant que les négociations ont été avancées : Sarris arrive, et tout le monde semble terrorisé.

Pendant ce temps, à bord du vaisseau de Sarris, un hideux lézard humanoïde, un soldat annonce que les Thermiens ont un nouveau Commandant. De son côté, Nesmith s’installe sur le fauteuil de commandement, sirote son Coca en baillant- pendant que Sarris apparait à l’écran et fait la liste de ses exigences, en premier de laquelle figure la livraison de l’Oméga 13. Jason Nesmith étant pressé car il a un autre engagement publicitaire un quart d’heure plus tard, il donne l’ordre de faire feu de tous les canons et d’envoyer tous les missiles, ce qui devrait régler, selon lui, le sort de celui qu’il surnomme « Tête de Homard ». Puis il s’en va, tandis que le chef de la délégation s’inquiète : que devront-ils faire si Sarris a survécu à l’attaque lancée en pleine négociation par Nesmith. On lui remet un communicateur spatial de la série, et l’acteur est laissé sur un petit plateau. Tandis qu’il demande où est sa limousine, une substance transparente le recouvre, il se retrouve face à l’espace intersidéral, puis il est catapulté à travers un trou de vers, et déposé au bord de sa piscine…

Galaxy Quest (1999) photos

Galaxy Quest (1999) photos

Galaxy Quest (1999) photos

Galaxy Quest (1999) photos

Galaxy Quest (1999) photos

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***