Johnny Mnémonic, le film de 1995Feu vert cinéma

Ici la page Amazon.fr du dvd français de Johnny Mnemonic (1995)

Johnny Mnemonic (1995)
Traduction du titre original : Jeannot l'Aide-Mémoire.

Sorti au Japon le 15 avril 1995.
Sorti aux USA le 26 mai 1995.
Sorti en France le 22 novembre 1995.
Sorti en Angleterre le 9 février 1996.
Sorti en blu-ray américain le 14 juin 2011 (région A, pas de version française, pas de sous-titres français).

De Robert Longo, sur un scénario de William Gibson d'après sa nouvelle. Avec Keanu Reeves, Dolph Lundgren, Dina Meyer, Ice-T, Takeshi Kitano , Denis Akiyama, Henry Rollins, Barbara Sukowa , Udo Kier, Tracy Tweed , Falconer Abraham, Don Francks, Diego Chambers.

Pour adultes et adolescents.

Seconde décade du 21ème siècle. Les multinationales gouvernent. Le monde est menacé d’une nouvelle peste : la NAS, le syndrome d’atténuation nerveuse – fatal, épidémique, sa cause et son remède sont inconnus. Les multinationales ont pour opposition les Loteks, un mouvement de résistance venu des rues : hackers (briseurs de codes) pirates de données, guerilleros des info-guerres. Les multinationales se défendent : elles engages les Yakuza, le plus puissant de tous les syndicats du crime. Ils enrobent leurs données de Glace Noire, de virus mortels qui attendent de brûler le cerveau des intrus. Mais les Loteks attendent dans leurs forteresses aux cœurs des vieux centres urbains, comme des rats dans les murs du Monde. L’information qui a le plus de prix doit parfois être confiée à des coursiers mnémoniques, des agents d’élite qui passent clandestinement les données via les implants de leurs cerveaux hydro-câblés.

Quelque part, dans l’Internet de 2021, connecté au réveil de l’hôtel New Darwin Inn. Jeudi 17 janvier, 10H30. Johnny se réveille tandis qu’une femme récupère sa petite culotte, puis lui demande où se trouve son foyer. Il lui répond qu’il ne saurait même pas lui répondre et elle le croit. Elle prétend sortir chercher de la glace, mais ils ont de la glace. Johnny profite du départ de la jeune femme pour appeler un certain Ralphi, qui lui annonce que les tarifs pour lui retirer son implants ont encore augmenté : il sera obligé de faire une mission de plus pour couvrir les frais d’une restauration complète de son ancien cerveau. Puis Ralphi demande si Johnny a fait la mise à niveau de son implant, condition sine qua non de sa prochaine course, et Johnny ment en répondant que oui. Il se rend alors au rendez-vous indiqué par Ralphi, dans un palace de Pékin.

A la réception, il est appelé sous le nom de Monsieur Smith ; prend l’ascenseur. Tandis que les étages défiles, il branche un appareil sur son cerveau et porte à 160 Giga la capacité de son cerveau grâce au Doubleur de capacité Permax. Quand il se présente à l’appartement, il est accueilli par des hommes armés, et deux techniciens terrorisés, qui ne ressemblent pas aux genres de gens avec lesquels il a l’habitude de travailler : c’est visiblement leur première fois. Ils veulent le faire transporter 320 Giga jusqu’à New-York. Johnny ment à nouveau sur sa capacité de stockage : les techniciens lui rappellent que s’il dépasse la capacité de son implant, il pourrait mourir sous trois jours et les données pourraient être corrompues. Mais Johnny prétend une fois de plus que le problème ne se pose pas. Le transfert des données commence donc, au moment même où une équipe de Yakusa prend à son tour l’ascenseur pour leur étage.

Les données que Johnny emporte sont cryptées à l’aide d’images capturées aléatoirement sur l’écran de la télévision : les trois images constitueront le code de cryptage pour récupérer les données. Les trois images imprimées pourront alors être faxées au destinataire des données. Dans l’ascenseur, le chef des Yakusa informe son équipe que leurs cibles sont des scientifiques du département de recherche et développement de la multinationale PharmaKom – des traitres à leur compagnie. Les données sont alors chargées dans le cerveau de Johnny, pour qui l’expérience est visiblement douloureuse. Les trois images sont capturées, puis imprimées, tandis que les Yakusa sortent de l’ascenseur. Johnny, visiblement secoué, demande alors à aller aux toilettes. Pendant ce temps, ses commanditaires s’activent : ils détruisent les originaux, faxent les images à Newark. Dans la salle de bain, Johnny se met à saigner du nez, mais il parvient à reprendre le contrôle.

Comme il sort de la salle de bain, le détecteur de mouvement de la porte bipe. Johnny rentre précipitamment dans la salle de bain et éteint la lumière. L’un des Yakusa découpe la porte avec un monofilament dissimulé dans son pouce – ils enfoncent la porte et ouvrent le feu.

Johnny Mnémonic, le film de 1995

Johnny Mnémonic, le film de 1995

Johnny Mnémonic, le film de 1995

Johnny Mnémonic, le film de 1995

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***