Aurora, le film de 2016Feu orange cinéma

Aurora / Singularity (2016)
Traduction du titre original : Aurore.

Attention l'article wikipedia concernant ce film a été supprimée le 6 août 2016.
L'article imdb a été supprimé depuis le 24 juillet 2016.
La page Facebook officielle n'est plus accessible depuis le 18 juillet 2016.
La page Facebook de Vantis Pictures n'est plus accessible depuis le 26 juillet 2016.

Le twitter du réalisateur n'est plus accessible (dernière version en cache le 17 mai 2016)

La page Kirkstarter du film est toujours accessible (dernière actualité, 6 août).
Le film, qui apparemment a déjà été projeté, existait encore au 5 juillet 2016 cf. twitter de Julian A. Schaffner.

Annoncé aux USA pour le 9 juin 2016, repoussé du 11 février 2016.
Annoncé aux USA pour le 2 novembre 2017 avec John Cusack.

De Robert Kouba (également scénariste) ; sur un scénario de Sebastian Cepeda ; avec Carmen Argenziano, Eileen Grubba, Julian Schaffner, Jeannine Wacker, Pavlo Bubryak.

Pour adultes et adolescents.

Une grande ville américaine de nuit, aux rues et avenues rectilignes illuminées. En 2017, une corporation appelée VA Industrie révolutionna les robotiques, guidée par le génie de son inventeur, Elias Van Dorne...

Sur une route à trois voies, une voiture avance, avec un tableau de bord tête haute et un GPS qui suggère d’utiliser la voie de gauche. Puis de tourner à droite. En 2019, trois foyers sur quatre dans le monde possédait un robot fabriqué par VA : le niveau de vie montait exponentiellement.

Le GPS annonce que le véhicule est arrivé à destination – une zone industrielle lugubre, sur fond de sirènes de police. Un robot à silhouette humaine traverse alors la rue devant le véhicule. Puis le voilà qui continue d’avancer le long de la route, tandis que résonnent les slogans publicitaires : VA industrie, une nouvelle manière de penser pour le vaste monde. VA Industrie a ensuite fabriqué une série de robots de pointes à l’usage militaire afin de mettre fin aux guerres partout dans le monde – une bonne fois pour toutes... Cela n’empêcha pas l’inclinaison humaine pour la violence. En fait, cela l’augmenta, grâce à l’efficacité robotique.

Un reportage : la technologie militaire est monté en niveau exponentiellement – la nouvelle génération des drones de guerre en forme de robots géants a été déployée, et Elias Van Dorne s’est retiré de la vie publique. VA Industries a fait entrer l’Humanité dans un nouvel âge du combat – des machines, des robots de guerre sans équipage – et la division militaire de VA Industrie rapporte désormais 80% du chiffre d’affaire de la multinationale... Des milliers de victimes civiles résultent des Guerres Globales, et clament que VA Industries est le responsable de ce massacre – son président directeur général, Elias Van Dorne est le responsable de ce massacre.

En 2020, Elias Van Dorne fit une découverte qui devait changer le monde. On l’appela « Kronos »... Le robot descendu de la voiture à conduite tête-haute a continué sa marche jusqu’à l’entrée de la tour de VA Industrie. Dans la pénombre de l’appartement au sommet, Van Horne explique qu’ « ils » méprisent tout ce que VA Industrie leur a donné. Son interlocuteur humain lui répond que les politiques prétendent que les Guerres sont de la faute de VA, que les robots de chez VA sont trop nombreux et trop rapides. Ils n’étaient pas prêts.

Van Horne rétorque que les Guerres passeront, mais son interlocuteur réplique qu’ « ils » ne sont pas prêts pour Kronos. Mais Van Horne n’en démord pas : c’est la seule façon de procéder. Son interlocuteur tente encore : Elias Van Horne sait de quoi Kronos est capable. Van Horne répond que Kronos est capable de sauver la Terre de l’auto-destruction.

Plus tard, Van Horne retrouve une secrétaire, qui lui annonce que « ça » a été activé, et que « ça » le réclame. Van Horne semble étonné, et va rejoindre « ça » dans une salle brillamment éclairée. « ça » lui demande qui il est, et Van Horne répond qu’il est celui que « ça » a demandé – il est son créateur, il lui a donné la vie. Puis il demande à « ça » ce qu’il voit. « ça », répond qu’il va le lui montrer, mais qu’il ne prenne pas peur...

La même nuit, dans un logement social au numéro 9792, un certain Andrew Davis rentre chez lui, et est accueilli par son majordome robot, qui lui souhaite la bienvenue avec une voix féminine et un sourire pixellisé affiché sur l’écran noir qui lui tient lieu de visage. Andrew Davis entre dans le salon, un bouquet de fleurs à la main, tandis que le majordome s’adosse au mur et entre apparemment en veille. Sur l’écran plan du téléviseur, le présentateur annonce qu’une exo-planète de plus a été découverte, et qu’ils vont bientôt diffuser en direct la conférence de presse très attendue de VA Industries sur Kronos.

Andrew va embrasser sa mère qui regardait les informations, et lui offre les fleurs, qu’il pose dans un vase – puis il dîne avec sa mère. Tandis que les informations de la chaîne 32 rappelle que tout le monde ignore encore ce qu’est Kronos, et qu’il y a des manifestations agitées partout dans le monde à son sujet, Andrew annonce à sa mère qu’il doit repartir. Celle-ci lui demande de ne pas travailler trop dur.

C’est alors que l’image du téléviseur saute – et avec elle toutes les images de tous les téléviseurs y compris les écrans géants dans la rue. Apparait Van Horne qui annonce sur fond noir qu’ils ont tous tellement perdu – et ils ont l’intention de le leur rendre : il annonce dès à présent la première et seule véritable intelligence artificielle : Kronos. Et Kronos résoudra bientôt tous les problèmes qui ont tourmenté l’Humanité ; Kronos représente le renouvellement de la Vie sur cette planète, pour leur Futur.

Andrew court pour attraper son bus. Le chauffeur le fait monter en souriant. Derrière lui, l’écran indique qu’il est 11 heures 25 du soir. Andrew s’installe dans son siège, tandis que sur la vitre transformée en écran télévisée, Van Horn annonce que ce soir-là, ils entrent dans un nouvel âge.

Et devant la foule médusée, un premier missile traverse de part en part la tour qui affichait l’écran géant diffusant le discours de Van Horne – et une autre voix remplace celle du milliardaire, se présentant comme Kronos, et demandant à la foule hurlante de ne pas avoir peur, tandis que les tours de la ville s’embrasent les unes après les autres – partout à travers le monde.

Aurora, le film de 2016

Aurora, le film de 2016

Aurora, le film de 2016

Aurora, le film de 2016

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***