Dragons, le film animé de 2010 Feu vert cinéma

How To Train Your Dragon (2010)
Traduction du titre original : Comment entraîner votre Dragon.

Ici l'article de ce blog sur la série animée télévisée : Dragons: Cavaliers de Beurks (2012, Dragons: Riders Of Berk)

Ici l'article de ce blog sur le film Dragons 2 (animé, 2014, How To Train Your Dragon 2)

Sorti aux USA le 26 mars 2010.
Sorti en France et en Angleterre le 31 mars 2010.
Sorti en blu-ray américain le 15 octobre 2010 (multi-régions, anglais Dolby True HD 5.1, français DD 5.1)
Sorti en blu-ray français le 2 novembre 2010.
Sorti en blu-ray américain 3D le 6 septembre 2011 (multi-régions, anglais Dolby True HD 7.1, français DD 5.1)

De Dean DeBlois et Chris Sanders (également scénaristes) ; sur un scénario de William Davies ; d'après le roman Comment dresser votre dragon (2003, How To Train Your Dragon) de Cressida Cowell ; avec Jay Baruchel, America Ferrera, Gerard Butler, Jonah Hill, Christopher Mintz-Plasse, Kristen Wiig, T.J. Miller , Craig Ferguson, Robin Atkin Downes, Philip McGrade, Kieron Elliott, Ashley Jensen, David Tennant.

Pour tout public.

Voici Berk. C’est à douze jour au nord du désespoir et quelques degrés au sud de mourir congelé. C’est solidement ancré sur le méridien de la misère. Le village : en un mot, robuste. Il se trouve là depuis sept générations mais toutes les constructions sans aucune exception sont neuves. Ils ont la pêche, la chasse, et une vue charmante sur les couchers de soleil. Le seul problème, ce sont les nuisibles. Vous voyez, la plupart des endroits ont des souris ou des moustiques. Eux, ils ont des… dragons.

La plupart des gens quitteraient les lieux. Pas eux. Ce sont des Vikings. Ils ont un petit problème d’obstination. Son nom à lui, c’est Hoquet. Un nom génial, il le sais. Mais ce n’est pas le pire. Les parents croient qu’un nom hideux fera fuir les gnomes et les trolls. Comme si notre comportement charmant de Viking n’en était pas déjà capable... Cette nuit-là, une horde de dragons a donc attaqué Berk une fois de plus et tout le village est dehors, à courir dans tous les sens. Hoquet, qui est petit et frêle, sait où il va, lui – mais il est constamment bousculé par son père, le chef de la tribu, Stoïck le Vaste, ou les autres membres de la communauté, qui lui demandent tous ce qu’il fait dehors et lui ordonnent invariablement d’aller s’abriter.

On dit que lorsque Stoïck était un bébé, il fit sauter net la tête d’un dragon de ses épaules. Est-ce que Hoquet y croit ? Oui, il le croit. Un guerrier fait son rapport à Stoïck : ils ont toutes les sortes de dragon, sauf des Furieux de la Nuit, et pour Stoïck, c’est une bonne chose. Pendant ce temps, Hoquet arrive enfin à son poste : il est l’apprenti du forgeron du village. Comme le forgeron commençait à se demander si Hoquet n’avait pas été mangé, celui-ci répond en soulevant avec peine une masse, qu’il est bien trop musclé pour intéresser un dragon – ils ne sauraient quoi faire de toute sa maigreur. Le forgeron – Gobber (mangeur de motte), dont la main droite a été remplacée par une prothèse de métal interchangeable – lui répond que les dragons ont sûrement besoin de cure-dents.

Pendant ce temps, les dragons cracheurs de feu incendient les toits des maisons du village les unes après les autres. Vous voyez ? Un vieux village – beaucoup, mais vraiment beaucoup de nouvelles maisons…

***

Donnez votre avis sur ce film animé en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***