ImageFeu vert cinéma

Ici la page Amazon.fr du blu-ray français de Hellboy 2004

Hellboy (2004)

Noter qu'il existe au moins deux montages de ce film : cinéma et Director's Cut.

Sorti aux USA le 2 avril 2004.
Sorti en France le 11 août 2004.
Sorti en Angleterre le 2 septembre 2004.
Sorti du coffret 3DVD français Director's Cut le 22 mars 2005 (1 DVD film, 2 DVD bonus dont le guide de compréhension des comics de Scott McCloud).
Sorti du blu-ray américain le 5 juin 2007 (director's cut, multi-régions, avec version et sous-titres français, inclus le bonus de Scott McCloud, mais pas tous les bonus du coffret 3 DVD ?).
Sorti du blu-ray français le 6 mars 2007 (édition apparemment identique à l'édition américaine).

De Guillermo del Toro (également scénariste) sur un scénario de Peter Briggs, d'après la bande dessinée de Mike Mignola "Hellboy: The Seeds Of Destruction". Avec Ron Perlman, Doug Jones, Selma Blair, John Hurt, Rupert Evans , Karel Roden, Jeffrey Tambor, Ladislav Beran, Biddy Hodson, Corey Johnson, Brian Caspe, James Babson, Stephen Fisher.

Pour adultes.

Dans les plus froides régions de l’Espace, les entités monstrueuses Ogdru Jahad – les septs dieux du Chaos – sommeillent dans leur prison de cristal, en attendant de reconquérir la Terre et de brûler les cieux (DES VERMIS MYSTERIIS, page 87).

Qu’est-ce qui fait d’un homme un homme ? Est-ce que ce sont ses origines, la manière dont les choses ont commencé ? Ou bien s’agit-il de quelque chose d’autre, de plus difficile à décrire ? Pour le professeur Broom, tout a commencé en 1944, une mission secrète au large des côtes de l’Écosse. Les nazis étaient désespérés. En combinant la Science et la Magie Noire, ils avaient l’intention de bouleverser l’équilibre de la guerre. Le professeur Broom avait 28 ans et il était déjà conseiller en matière paranormale du président Roosevelt, cependant il n’aurait jamais imaginé que ce qu’il adviendrait cette nuit-là non seulement affecterait le cours de l’Histoire, mais changerait aussi sa vie à jamais.

9 octobre 1944, une petite île au large de l’Écosse, par une nuit d’orage. Une troupe américaine débarque. Le professeur Broom voudrait que les soldats portent des rosaires, mais le sergent Whitman qui commande la troupe lui rit au nez et lui recommande de s’armer d’un pistolet. Le professeur refuse car il prétend haïr l’usage de la violence. Selon le sergent, ils perdent leur temps sur cette île où il n’y a que des moutons et des pierres – des ruines, corrige Broom, celles de l’Abbaye de Trondham, qui aurait été construites sur une ligne de pierres préhistoriques traçant une frontière mystique entre les mondes…

Le sergent Whitman doute fortement des thèses de Broom, jusqu’à ce que la troupe arrive aux limites de l’Abbaye en ruine , où effectivement une expédition nazi a installé un dispositif et pendu leurs oriflammes. Broom ironise en déclarant que les nazis sont sûrement là pour les moutons… Le sergent remarque parmi les nazis un affreux avec un masque gaz, que Broom identifie comme étant Karl Ruprecht Kroenen, le meilleur assassin de Hitler, et le chef de la Société Occulte de Thule. Sa seule présence signifie le pire, selon Broom.

La machine installée par Kroenen se met en marche – des anneaux géants qui se mettent à pivoter. Un peu à l’écart, Grigori Raspoutine remet à sa bien-aimée Ilsa, un livre qui la guidera jusqu’à lui s’il venait à disparaître ce soir-là, lui rappelant qu’il lui a donné la vie éternelle. Puis Raspoutine promet à l’officier nazi qui commande l’expédition un miracle. Raspoutine fait ensuite un discours : selon lui, ce qu’il accomplira ce soir-là ne pourra jamais être défait ; il va ouvrir un portail, et réveillera les Ogdru Jahar, les sept dieux du Chaos ; leurs ennemis seront détruits, et des cendres du monde un nouveau Paradis se dressera.

Raspoutine enclenche le mécanisme de son gant, dont la roue extérieure se met à tourner, puis émettre des éclairs en direction des anneaux géants. Les anneaux sont remplacés par un trou béant sur l’Espace, qui aspire un projecteur, qui va glisser jusqu’à un immense cristal emprisonnant un œil qui clignote. Pendant ce temps, un soldat américain qui a voulu prendre une photographie attire l’attention d’un des gardes ennemis. Broom insiste pour que le Sergent intervienne dès à présent, et celui-ci lance une grenade. Dans le chaos qui s’en suit, Broom est touché à la jambe par un tir. Il parvient à ramper jusqu’à des grenades que portait un soldat américain tombé, et à en lancer une sous le portail. L’explosion aspire Raspoutine qui était relié au portail, et Krueger est apparemment tué, empalé sur une colonne.

Comme le sergent Whitman relève Broom, celui-ci l’alerte que le portail est resté ouvert trop longtemps : quelque chose a pu passer par le portail. Broom est mis à l’abri dans une chapelle, et le soldat photographe reste avec lui. Comme ils discutent de l’Enfer, quelque chose grimpe sur l’autel, et le photographe commence à lui tirer dessus. Broom fait cesser le feu : la chose n’est pas un singe rouge, et sa main droite est surdimensionnée. Broom attire la chose avec une barre chocolatée, et le fait sauter dans une couverture. Il réalise que c’est un bébé garçon, avec des cornes. La troupe entière l’adopte et le surnomme Hellboy.

Hellboy, le film de 2004

Hellboy, le film de 2004

Hellboy, le film de 2004

Hellboy, le film de 2004

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***