ImageFeu vert cinéma

Ici la page Amazon.fr du blu-ray français de Men in Black (1997)

Ici la page Amazon.fr du coffret blu-ray Men In Black Trilogy (1997)

Men in Black (1997)

Sorti aux USA et au Canada le 2 juillet 1997.
Sorti en Angleterre le 1er août 1997.
Sorti en France le 6 août 1997.
Sorti en blu-ray américain le 17 juin 2008 (multi-régions, version et sous-titres français).
Sorti en blu-ray français le 18 juin 2008.
Sorti en blu-ray américain (master 4K) le 16 juillet 2013 (multi-régions, version et sous-titres français).
Sorti en blu-ray français (master 4K) le 14 octobre 2013.

De Barry Sonnenfeld, sur un scénario de Ed Solomon, d'après la bande dessinée de Lowell Cunningham. Avec Tommy Lee Jones, Will Smith, Linda Fiorentino, Vincent D'Onofrio, Rip Torn, Tony Shalhoub, Siobhan Fallon, Mike Nussbaum, Jon Gries.

Pour adultes et adolescents.

Le long de la frontière mexicaine, un officier de police américain arrête un passeur dont le camion était chargé d’immigrants illégaux. Soudain arrivent deux hommes en noir, Dee, très âgé et visiblement fatigué, et Kay, le plus en forme. Kay passe en revue les illégaux en rang, et constate que l’un d’entre eux ne parle pas un seul mot d’espagnol. Puis il relâche les illégaux, devant les quatre policiers furieux, qui doutent sérieusement de l'existence de son service. D’un coup de canif, Kay fait alors tomber le déguisement de Mikey, une espèce de lézard insectoïde à plusieurs bras. Le shérif interrompt leur conversation, et Mikey se retourne contre lui.

Trop vieux pour réagir, Dee n’arrive pas à abattre l’extraterrestre à temps, mais Kaye y parvient au dernier moment. Puis il rassemble les policiers et leur présente un bâton avec une diode rouge, qu’il appelle un neuralyseur, tandis une autre équipe d’hommes en noir passent au lance-flamme la zone. Puis Kay déclare qu’il n’est qu’un produit de l’imagination des policiers, et active le neuralyseur, qui efface leur mémoire, et leur fait croire qu’il y a juste eu une explosion. Puis Kay retrouve Dee et s’assied avec lui : Dee déclare alors que les poursuites ne lui manqueront pas. En sortant ses lunettes de protection et son neuralyseur, X le lui confirme.

A Los Angeles, un jeune inspecteur de police, Jay, poursuit à pied un criminel. Lorsque ce dernier se met à escalader la façade du Metropolitan Museum, Jay ne se démonte pas et continue la poursuite. Tous les deux se retrouvent sur le toit, et le criminel lui déclare qu’ « il arrive parce qu’il a échoué » et que ce sera la fin du monde. Alors Jay voit le criminel cligner verticalement de l’iris et de la pupille, et lui demande ce qu’il est au juste, mais l’autre saute du toit et s’écrase en contrebas.

Ailleurs en rase campagne, un homme insulte sa femme et déclare qu’il lui préfère son pick-up. Alors un météore descend du ciel et détruit le pick-up. L’homme sort avec son fusil, renvoie sa femme à l’intérieur de la maison, puis va jusqu’au cratère. Du fond du cratère, une voix déformée lui demande de jeter son fusil au sol. L’homme répond que l’autre aura son fusil quand il l’arrachera de ses doigts froids et morts. L’autre répond que sa proposition est acceptable et darde un tentacule qui happe l’homme et l’emmène jusqu’au sol. Des cris, des craquements, et l’homme ressort ballonné et flasque du cratère. Il exige alors de sa femme le plus de sucre possible dans de l’eau. Puis quand elle lui fait remarquer que sa chair pendouille, il se tourne vers le miroir et l’admet. Alors il empoigne le sommet de son crâne et tire sa peau très au-dessus de la normale, et se retourne pour demander à sa femme si ça va mieux. Sa femme s’évanouit. Puis il va retirer une toute petite soucoupe volante métallique du cratère.

Au commissariat, Jay est interrogé sur le fugitif. L’un de ses collègues l’accuse d’avoir jeté le suspect du toit. Comme on le laisse seul, une femme entre dans la salle d’interrogatoire et lui dit qu’elle le croit. Elle se présente comme Laura Weaver, du service de médecine légal. Elle lui donne rendez vous à la morgue pour lui montrer ce qui l'a convaincue. Elle ressort et dans le couloir elle croise un homme, qui lui demande si elle est bien Laura Weaver – un flash, et la femme se fige, tandis que l’homme – Kay – entre dans la salle d’interrogatoire. Il commence par débrancher la caméra, puis explique que les globes oculaires du fugitif était en fait des ouïes et que le fugitif était à bout de souffle. Après avoir demandé ce qu’avait dit le fugitif, Kay demande à ce que Jay le suive pour identifier l’arme du fugitif…

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le site Philippe-Ebly.fr.