Hurlement, le film de 1981Feu vert cinéma

The Howling (1981)
Traduction : Le hurlement.

Sorti en France le 21 janvier 1981.
Sorti aux USA le 13 mars 1981.
Sorti en Angleterre le 14 mai 1981.
Sorti en blu-ray français le 11 mai 2010 (région B, image de qualité, pas de sous-titres anglais, son faiblard et localisé sur la bulle avant, surtout sur l'unique bonus, son étouffé)
Sorti en blu-ray américain le 18 juin 2013 - Edition collector (région A, pas de version française, nombreux bonus, image et son de qualité).

De Joe Dante, sur un scénario de John Sayles, d'après le roman de Gary Brandner ; avec Dee Wallace, Patrick Macnee, Dennis Dugan, Belinda Balaski, Robert Picardo, Christopher Stone, John Carradine, Elisabeth Brooks, James MacKrell, Noble Willingham.

Pour adultes.

Alors qu’à la télévision le docteur John Waggner disserte à propos de la répression de l’instinct animal chez l’être humain et fait la promotion de son dernier livre - Le Don, un homme hirsute fait d’étranges bruits dans une chambre aux murs tapissés de dessins d’hommes-loups.

Au même moment, dans la rue, Karen White, présentatrice de télévision a décidé de faire un scoop en sortant seule de nuit dans le quartier où ont été commis des meurtres en série de femmes. Elle porte un micro, mais la liaison est mauvaise à cause des interférences – et l’opération se fait en collaboration avec la Police qui patrouille aux alentours. Karen White a en effet reçu une série d’appels téléphoniques d’un dénommé Eddie. Karen n’en mène pas vraiment large : après avoir été abordée dans une ruelle, elle s’est rendue dans une cabine téléphonique marquée d’un Smiley, et un homme l’empêche de sortir. Alors le téléphone de la cabine se met à sonner : c’est Eddie, qui lui demande si elle porte bien les vêtements qu’il a demandé. Les interférences sont trop fortes tandis que Eddie donne à Karen une adresse – et dans la rédaction de la chaîne de télévision, Bill, le mari de Karen est furieux, mais, Chris, l’ami journaliste de Karen assure à Bill que la police la retrouvera.

Pendant ce temps, Karen croit que la police et sa rédaction continue d’écouter son métro. Elle entre dans le Sex-Shop à l’adresse convenue avec Eddie, trouve un Smiley sur la porte d’une des cabines de visionnages de film et elle entre dans la cabine. Un homme dans son dos met une pièce dans la machine et un film porno commence à être projeté. Eddie, dont elle n’a toujours pas vu le visage, lui demande de seulement regarder le film, où une blonde est attachée sur un lit et gémit de terreur. Alors Eddie lui explique que les acteurs sur le film – les autres – ne ressentent rien, mais lui, et elle, Karen, ils sont capables de vraiment ressentir les choses. La voix de Eddie devient caverneuse et il lui dit qu’elle peut enfin regarder. Au même moment, deux policiers entrent dans le Sex-Shop, et le propriétaire leur confirme que Karen est entrée pour regarder un film dans l’une de ses cabines.

Alors Karen se met à hurler, et le plus jeune des policiers tire dans la porte. Eddie est tué, mais quand Karen est sortie de la cabine, elle est si traumatisée qu’elle ne se souvient de rien de ce qui a pu arriver dans la cabine. Et depuis son sommeil est peuplé de cauchemars, dont elle se réveille en hurlant, juste avant de voir le visage de Eddie, et le mari de Karen est incapable de la consoler. De leur côté, les deux journalistes de la chaîne de télévision amis de Karen, Chris et Terry, continuent l’enquête et trouve la chambre d’Eddie, aux murs couverts de coupures de presse et de dessin, dont un de Karen au naturel, et un de Karen en femme-loup…

Hurlement, le film de 1981

Hurlement, le film de 1981

Hurlement, le film de 1981

Hurlement, le film de 1981

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***