Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984Feu orange cinéma

Indiana Jones And The Temple Of The Doom (1984)

Ici l'article de ce blog sur le film précédent : Les Aventuriers de l'Arche perdue (1981, Raiders Of The Lost Ark)
Ici l'article de ce blog sur le film suivant : Indiana Jones et la dernière croisade (1989)

Sorti aux USA le 23 mai 1984.
Sorti en Angleterre le 15 juin 1984.
Sorti en France le 12 septembre 1984.
Sorti du coffret 4 blu-rays américain intégrale des films Indiana Jones le 18 septembre 2012.
Sorti du blu-ray américain le 17 décembre 2013.

De Steven Spielberg, sur un scénario de George Lucas, Willard Huyck, Gloria Katz ; avec Harrison Ford, Kate Capshaw, Jonathan Ke Quan, Amrish Puri, Roshan Seth, Philip Stone, Roy Chiao, David Yip, Ric Young, Chua Kah Joo, Dan Aykroyd, Philip Tan, Raj Singh.

Shanghaï 1935. Dans le très chic club Obi Wan de Lao Che, la blonde Willie Scott reprend en chinois un succès à la mode en chinois, s’imaginant la vedette d’une comédie musicale de Budgsy Berkeley. Son numéro achevé, Indiana Jones fait sa propre entrée et va directement à la table de Lao Che. Très ambitieuse, et surtout complètement inconsciente, Willie s’installe à son tour à la table de Lao Che, et se retrouve prise en otage par Jones, alors que celui-ci veut se faire payer Nurhachi, c’est-à-dire les cendres du premier empereur de la Dynastie Manchu avec un diamant particulier.

Comme Lao Che cède, Willie se plaint d’avoir désormais deux trous dans sa robe de Paris. Comme Jones a accepté la coupe de champagne, Lao Che ricane : désormais Jones doit lui rendre le diamant en échange d’un antidote car la coupe était empoisonnée. Jones prend de nouveau en otage Willie, mais Lao Che déclare qu’il peut tuer la fille. Alors intervient l’associé de Jones, Wu Han, déguisé en serveur, qui met en joue Wofei avec une arme dissimulée sous son plateau, mais alors qu’à d’autres tables, on débouche le champagne, Wu Han est abattu et meurt dans les bras de Jones. Ce dernier ressentant les premiers vertiges du poison, se lève et empoigne les brochettes de poulets enflammés sur un chariot voisin et embroche avec le fils de Lao Che.

Dans la panique générale qui s’en suit, Willie s’empare du diamant, puis le perd sur la piste de danse, mais récupère l’antidote tandis que les tueurs de Wofei entrent en action. Du coup, Jones comme bouclier le grand gong, parvient à quitter le club en empoignant Willie au passage et en sautant par une fenêtre. Traversant plusieurs dais, ils atterrissent sur le siège arrière d’une voiture conduite par un enfant, Short Round (Balle courte, Demi Lune) – un autre associé d’Indiana Jones. L’enfant démarre en trombe et une poursuite commence. Jones récupère l’antidote dans le corsage de Willie Scott, et vite remis d’aplomb, répond à la mitraille en tirant au révolver depuis la lunette arrière. Il parvient à toucher le chauffeur, mais à court de balles doit recharger, et ayant fait tomber les munitions au sol, il demande à Willie de tenir le révolver – dont le canon est brûlant. Wille lâche le révolver, qui passe par la fenêtre de la voiture.

Indiana Jones finit par se débarrasser de ses poursuivants et ils arrivent à l’aéroport de Nang Tao, où un certain Weber lui annonce qui lui a trouvé trois places, mais à bord d’un petit avion transportant de la volaille. Voyant que Lao Che arrive trop tard, Jones se moque de son ennemi avant de refermer la porte du petit avion… qui se trouve appartenir à Lao Che.

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

Indiana Jones et le temple maudit, le film de 1984

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***