Weird City, la série télévisée de 2019 Feu vert télévision

Weird City S01E02: A Family (2019)
Traduction du titre original : Une famille.

Épisode précédent <> Épisode suivant

Diffusé à partir du 13 février 2019 sur Youtube (Red / Premium, gratuit, sous-titré français)

Episode 2 ici (gratuit) : https://youtu.be/GImRfiEE3Hs

De Charlie Sanders et Jordan Peele. Avec Rosario Dawson, Michael Cera.

Pour adultes et adolescents.

PEJ : Pomegranate Electrolyte Juice. Ingrédients : jus de grenade, électrolytes, méthamphétamine (biologique), teinture rouge #40. Avertissement : bien que délicieux PEJ peut être addictif à la fois pour les résidents d’au-delà et d’en-deçà de la Ligne. Le prix peuvent varier selon du côté de la Ligne où vous vous trouvez.

Un cercle de soutien aux accros à la PEJ en-deçà de la Ligne. Parmi les hommes et les femmes assis, seul un rouquin, vautré sur sa chaise, fait semblant d’écouter l’orateur en se curant le nez, tandis que dans le terrarium qu’il a posé derrière lui, des vers de terre s’abreuvent. L’homme – Chuch – raconte sa triste histoire : très vite il s’est mis à boire du PEJ toute la journée, il emportait même une bouteille pour se coucher et le lendemain il se retrouvait avec un matelas rouge à force d’avoir pissé du PEJ toute la nuit. Quand finalement Chuch a admis qu’il n’avait plus aucune volonté face au PEJ, tout a changé... Soudain, le rouquin se retourne pour attraper l’un de ses vers de terre et l’avaler.

Chuch le regarde et souffle la fumée de sa cigarette, puis reprend : bien sûr il fantasme encore à l’idée de vider quelques bouteilles de PEJ après le travail, mais sa vie s’est améliorée désormais. Chuch sourit, et le cercle se met à applaudir. Le rouquin imite les autres, mais comme il baisse obstinément la tête, il est moins convaincant. Plus il oublie de s’arrêter d’applaudir alors que tout le monde le regard, gêné. Comme il finit par s’arrêter, Chuch demande qui veut parler après lui et bien sûr, le rouquin agite sa main frénétiquement. Tous les autres baissent les yeux ou regardent leur voisin, consternés. Et comme personne ne veut prendre la parole, Chuch finit par passer la parole à Tawny, le rouquin, qui le remercie.

Le rouquin se lève, et d’une voix aigüe il déclare qu’il s’appelle Tawny Clem comme tout le monde le sait. Et comme ils le savent tous, en fait, il ne boit pas de PEJ tant que cela, parce qu’il pense que c’est un peu une saloperie. Mais cela ne l’empêche pas de se considérer lui-même comme accro au PEJ. À ces mots, Chuch lève les bras au ciel. Tawny poursuit : son seul problème, c’est qu’il n’arrive jamais à trouver sa place nulle part, en tout cas pas comme avec eux : il les aime, ils sont sa famille ! C’est son identité. Plus son père aime son PEJ et son épouse stupide qui n’est pas sa mère à lui, Tawny. Alors il comprend complètement le genre d’émotion que les accros au PEJ ressentent, et toutes les conneries du genre. De toute façon, il a eu une très salle semaine : il pense qu’il s’est à moitié cassé le pied ce matin... Et Chuch de pousser un gros soupir.

Plus tard, Tawny se rue sur le buffet et fourre le plus de beignets possibles dans son pantalon pour plus tard. C’est alors que Chuch vient le trouver. Aussitôt, Tawny sort son nouveau inhalateur, exactement comme celui de Chuch, c’est pour cela qu’il est comme Chuch. Chuch répond que c’est génial, mais qu’en fait le groupe lui a demandé de parler en son nom à Tawny. Twany qui ne doute jamais de rien trouve ça génial : le groupe veut faire de lui son chef ? Non, répond Chuch, en hésitant : le groupe aimerait que Tawny ne revienne pas. Tawny est complètement désarçonné. Chuch explique : Twany n’a jamais été vraiment accro au PEJ, et il lève la main à chaque réunion, et à chaque fois il parle vraiment longtemps, et il se réfère constamment au groupe comme à sa famille, et plus généralement, il rend tout le monde vraiment mal à l’aise.

Tawny met un temps à réaliser ce que Chuch lui a pourtant dit très clairement – puis il se remet à geindre : mais le groupe dit toujours que tout le monde est le bienvenue, c’est leur slogan (et il est même affiché au mur). Chuch regarde le slogan au mur puis revient à Tawny et précise : eh bien, tout le monde, sauf Tawny. Au bord des larmes, Twany ramasse son terrarium et prend la fuite. Dans la rue animée, il trouve un distributeur automatique de PEJ, choisi l’option classique, paye en pressant son poignet contre le lecteur de puce et une voix féminine lui souhaite de se régaler avec son PEJ. Tawny dévisse avec difficulté le bouchon, tente de boire à grandes goulées, mais recrache tout en s’exclamant que c’est dégueu, et qu’il ne comprend pas comment on pourrait devenir accro à un truc aussi dégoutant. C’est alors qu’un grand barbu costaud le bouscule et tous les beignets qu’il avait stocké chutent sur le trottoir. Tawny s’empresse de ramasser les beignets en bredouillant que la règle des trente secondes s’applique.

Weird City S01E02: Une famille (2019)

Weird City S01E02: Une famille (2019)

Weird City S01E02: Une famille (2019)

Weird City S01E02: Une famille (2019)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Weird City, la série télévisée de 2019 Feu vert télévision

Weird City S01E01: The One (2019)
Traduction du titre original : L'unique.

> Épisode suivant

Diffusé à partir du 13 février 2019 sur Youtube (Red / Premium, gratuit, sous-titré français)

Episode 1 ici (gratuit) : https://youtu.be/fMnq5v8yZp4

De Charlie Sanders et Jordan Peele. Avec Levar Burton, Dylan O'Brien.

Pour adultes et adolescents.

Dans un futur pas si lointain, dans une ville pas si différente de la nôtre, la société s’est coupée en deux : ce qui ont tout vivent au-delà de la ligne, ceux qui n’ont rien vivent en-deça. Littéralement : on a construit une barrière entre les deux baptisée « la ligne ».

Le soleil se couche et les derniers feux rougeoyant de l’astre allongent les ombres des tours futuristes illuminées sur les taudis en deçà de la ligne. Tandis que les citoyens qui n’ont rien traînent encore dans les rues devant les fast-foods et autres chariots de vendeurs de hot-dogs, d’autres passent les contrôles de police pour pénétrer au-delà de la ligne, et au-delà justement, un jeune homme, Stu, court en chaussures à orteil du milieu découvert, parce qu’il est en retard, comme toujours à un rendez-vous avec des amis.

Stu est équipé d’un monocle de réalité augmenté qui lui permet de rester en contact avec Steffie, son assistante virtuelle : il est 18h04, et comme Stu slalomme entre les tables de la terrasse d’un restaurant, il entend un couple attablé se plaindre de la nourriture et déclarer qu’en deçà de la ligne, il parait que la nourriture de rue est bien meilleure, mais la dame a simplement trop peur d’y aller voir. Stu est si surpris qu’il marque un temps d’arrêt, et comme il fait une grimace, Steffie lui rappelle après un tintement que Stu doit( manger dans ce restaurant dont le nom est « Tu dois manger ici », et qui a trois étoiles – et Steffie de rappeler à Stu qu’en tant que résident d’au-delà de la Ligne, il est obligé de manger dans ce restaurant avant la fin du mois. Dégoûté, Stu ôte son monocle.

Pendant ce temps, dans le bar branché où Stu est attendu, la barmaid présente les consommations commandées : un IPA quintuple long grain de blé belge, et un IPA super double triple potiron safran. Comme les deux hommes semblent aux anges rien qu’à sniffer les verres, la barmaid sort une bouteille de bière tout à fait classique, l’air dégoûtée, et demande pour qui est la bière en bouteille. L'un des deux hommes explique que c’est pour son pote, qui est toujours en retard. La barmaid se plaint : elle a dû vraiment fouiller loin dans la glacière pour la retrouver ; elle pensait même qu’ils n’en faisaient plus des comme ça. Puis elle demande à « ces beaux messieurs » s’ils désirent autre chose et aussitôt ils rougissent et se mettent à rire, puis brandissent leurs mains gauches, chacune un anneau au doigt : ils sont tous les deux mariés et heureux de l’être.

Stu arrive sur ces entrefaites et appelle le premier des clients, un certain Dewis. Ils font un salut compliqué avec des bruitages et Dewis présente à Stu son mari Pobby. La barmaid remet sa bière en bouteille à Stu qui assoiffé, en boit immédiatement une longue gorgée. Dewis et Pobby ont l’air dégoutés et Dewis demande comment Stu arrive à boire un truc pareil. Stu explique qu’il a simplement grandi en buvant de la Lager.

Dewis change de sujet en demandant à Stu s’il a décroché des rendez-vous galants cette semaine. Dew répond : aucun cette semaine. En fait, aucun depuis le mois dernier. Pobby est perplexe : des rendez-vous galants ? Stu n’a pas eu un/e partenaire assigné/e dès sa naissance ? Gêné, Dewis explique : Stu a grandi en deçà de la Ligne. Stu complète : personne n’a de partenaire assigné en deçà de la Ligne alors ils doivent se trouver des rendez-vous galants. Mais comme la mère de Stu a inventé cette appli qui permet d’effacer des applis de votre cerveau... Pobby réalise de quelle appli Stu parle, l’Un-appetizer. Bref, ils ont déménagé pour aller s’installer au-delà de la Ligne, mais Stu avait déjà 18 ans, donc.
Pobby s’exclame qu’il adore l’Un-appetizer, et Stu répond que tout le monde l’adore. D’ailleurs Pobby appelle son assistante virtuelle Steffie, qui lui demande ce qu’elle peut faire pour lui. Pobby demande alors de lancer Un-appetizer, qui se présente sous la forme d’un carré vert avec une chouette dessus. Steffie annonce alors que Un-appetizer recommande d’effacer de son cerveau « Rencontre-Moi Sexte-moi » car Pobby est désormais marié. Un-appetizer recommande également d’effacer « Où je peux voir un film ? » car tous les films sont désormais visibles chez Steffie. Un-appetizer recommande également d’effacer « Deviens tout de suite musclé » car Pobby a clairement renoncé à devenir muscler. Et les trois applis disparaissent successivement dans un petit nuage de fumée virtuelle.

Dewis s’inquiète à nouveau : il n’a jamais eu à courtiser quelqu’un, vu qu’il a été assigné à Nachel à sa sortie d’université, il a utilisé ensuite l’application rencontre-moi-sexte-moi puis il a épousé Nachel et c’était tout. Stu avoue alors qu’il commence à croire qu’il restera célibataire toute sa vie. C’est alors qu’un autre client du bar intervient : est-ce que Stu a essayé « L’unique qui est l’unique ? ». Surpris, Stu répond que non et demande ce que c’est. L’autre client débite alors son boniment : ça s’appelle l’unique qui est l’unique parce que c’est un site de rencontres qui garantit à 100% qu’il trouvera l’unique qui est l’unique, la personne parfaite pour vous.

Weird City S01E01: L'unique / Le seul (2019)

Weird City S01E01: L'unique / Le seul (2019)

Weird City S01E01: L'unique / Le seul (2019)

Weird City S01E01: L'unique / Le seul (2019)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Phliippe-Ebly.fr

***

The Umbrella Academy, la série télévisée de 2019 Feu orange cinéma

The Umbrella Academy (2019)
Traduction du titre français : L'Académie du Parapluie.

Une saison de 10 épisodes de 45 minutes.

Diffusé à partir du 15 février 2019 sur NETFLIX FR / INTERNATIONAL.

De Steve Blackman et Jeremy Slater. D'après la bande dessinée The Umbrella Academy de Gerard Way et Gabriel Bá. Avec Ellen Page, Tom Hopper, Emmy Raver-Lampman, David Castañeda, Robert Sheehan, Aidan Gallagher, Mary J. Blige, Cameron Britton, Colm Feore, Adam Godley, John Magaro.

Pour adultes et adolescents.

1989. Partout dans le monde des femmes tombent enceintes de personne. Le richissime Sir Reginald Hargreeves rachète sept de ses bébés pour en faire une équipe de superhéros en culottes courtes. Il les traite comme des objets, répète à celle qui n'a apparemment pas de pouvoirs qu'elle n'est rien, l'un des garçons est tué, un autre tente de se téléporter dans le futur et disparait : il ne revient qu'après la dispersion des cendres de Sir Reginald, apparemment mort d'une crise cardiaque - seulement il ne raconte pas toute son histoire, à part que dans huit jours, tout le monde sera mort.

***

Donnez votre avis sur cette série télévisée en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Weird City, la série télévisée de 2019 Feu vert cinéma

Weird City 2019
Traduction du titre original : Une ville bizarre.

Une saison de six épisodes.

Diffusé à partir du 13 février 2019 sur Youtube (Red / Premium, deux premiers épisodes gratuits, sous-titré français)

Episode 1 ici (gratuit) : https://youtu.be/fMnq5v8yZp4
Episode 2 ici (gratuit) : https://youtu.be/GImRfiEE3Hs

Episode 3 ici (gratuit) : https://youtu.be/y-MnuR0n1R8
Episode 4 ici (gratuit) : https://youtu.be/54xhRlxODxA

Episode 5 ici (gratuit) : https://youtu.be/sCq7MPzX1wY
Episode 6 ici (gratuit) : https://youtu.be/zJrFUDjExKo

De Charlie Sanders et Jordan Peele. Avec Levar Burton, Dylan O'Brien, Rosario Dawson, Michael Cera, Mark Hamill, Laverne Cox, Sara Gilbert, Steven Yeun, Awkwafina, Yvette Nicole Brown, Auliʻi Cravalho.

Pour adultes et adolescents.

(Anthologie satirique) Dans un futur proche, l'humanité est désormais divisée en deux groupes : les pauvres, qui vivent en deça de "La ligne", et ceux qui vivent au-delà de "La ligne". Les premiers habitent l'extérieur de la ville, une zone censée être "dangereuse", et où n'importe qui pourrait vivre avec n'importe qui, ce qui est un facteur de chaos. Tandis que dans la ville, tout n'est qu'ordre, luxe et... hum, bizarreries, et chacun est censé vivre avec le partenaire idéal choisi par la Science, ou en tout cas, le fric. Le bienfaiteur officiel de la ville Dr. Negari veille jalousement à la bonne marche de cette société psychopathe en testant ses inventions et sa vision utopique, tandis que vu de l'extérieur, ceux qui croient et ceux qui les subissent semblent courir sur le fil du dérangement, avec tous les risques de mort subite et débile que cela implique.

***

Saison 1 (2019, 6 épisodes)

Weird City S01E01: L'unique / Le seul (The One)
Weird City S01E02: Une famille (A Family)
Weird City S01E03: Va à l'université (Go To College)
Weird City S01E04: Maison maligne (Smart House)
Weird City S01E05: Chonathan & Mulia & Barsley & Phepanie
Weird City S01E06: En deçà (Below)

***

Donnez votre avis sur cette série en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***