The Man Who Haunted Himself, La seconde mort de Harold Pelham, le film de 1970Feu orange cinéma

The Man Who Haunted Himself (1973)

Attention, ce film dénature le récit original pour aboutir à un résultat incohérent.

Sorti en Angleterre le 5 juillet 1970.
Sorti aux USA le 2 septembre 1971.
Sorti en coffret blu-ray+DVD NETWORK UK le 24 juin 2013.
Sorti en blu-ray espagnol TINIEBLAS ES le 29 mars 2016.
Sorti en blu-ray américain KINO LORBER US le 7 mai 2019.
Réédité en blu-ray NETWORK UK le 30 août 2020.
Sorti en coffret blu-ray + DVD allemand WICKED VISION DE (trois jaquettes) le 15 décembre 2022.

De Basil Dearden (également scénariste), sur un scénario de Michael Relph (également producteur) et Bryan Forbes d’après la nouvelle et le roman The Case of Mr. Pelham par Anthony Armstrong, avec Roger Moore, Anton Rodgers, Olga Georges-Picot et Hildegard Neil.

Pour adultes et adolescents.

Un ascenseur qui descend. Un homme élégant moustachu en costume noir cravate rayée rouge portant parapluie et chapeau melon sort dans un petit hall, saluant au passage deux jeunes femmes qui vont pour prendre l’ascenseur. Comme il sort de chez Freeman Pelham & Dawson limited, ingénieurs marins en recherche en électronique et aides à la navigation, et autres bureaux de banques, il salue le portier (Tom) en uniforme militaire anglais.

L’homme de l’ascenseur (Pelham) descend rapidement les marches de l’escalier et va à la voiture citadine rouge bordeau garé à l’emplacement réservé à Mr. H. Pelham, ouvre la porte arrière gauche pour y déposer son parapluie puis son chapeau melon sur la banquette de cuir rouge. Puis il s’installe au volant, à gauche, et met sa ceinture de sécurité. Il démarre. Sa voiture est immatriculée XCX 282G et sort de la cour de l’immeuble défendue par un portail de fer forgé laissé ouvert.

Et le voilà qui franchit la Tamise sur un pont avec la cathédrale Saint Paul à l’horizon à gauche. En vue de Big Ben, il vérifie l’heure de sa montre, passe devant de nombreux bus rouge à impériale, longe une rue de grands magasin, puis prend la direction du sud sur une autoroute limité à 40 miles per hour, la M40. Ralenti pour respecter la limite de vitesse.

Puis soudain il sourit, défait sa ceinture de sécurité, pousse la vitesse à plus de 100 miles et fonce en slalomant entre les voitures. Il allume ses phares, souriant et transpirant abondamment. Klaxon, double et enfonce la barrière d’un chantier sur la route, fait un tête à queue et écrase son véhicule dans des bidons. Nous le retrouvons à l’entrée du bloc opératoire d’un hôpital, le crâne recouvert d’un bandage, le front et le visage ensanglanté. Un homme et une femme attendent dans une salle d’attente tandis qu’on anesthésie l’accidenté. Une infirmière sert du thé aux visiteurs.

Dans la salle d’opération, le cœur est rapide, on le transfuse. D’un coup, le cœur s’arrête de battre. Alors on lui fait un massage cardiaque, et le cœur repart d’abord par a-coups, puis à la même vitesse qu’avant. Et d’un coup, les médecins se retrouvent à observer deux battements de cœur sur l’écran de l’électro-cardiogramme, battant à la même vitesse, légèrement décalés. Un des médecins finit par donner un coup sur le dessus de l’appareil, et il n’y a plus qu’un battement de cœur. Et l’homme de déclarer que c’est mieux ainsi.

Plus tard, Pelham sort apparemment en pleine forme de son pavillon accompagné de son épouse, un brin inquiète qu’il ne reprenne son travail trop tôt. Une fois leurs deux garçons à la porte salués, Pelham pose son parapluie dans sa nouvelle voiture, identique à l’ancienne. Son épouse se demande pourquoi il a choisi de conduire la même voiture, et Pelham imperturbable répond qu’il est habitué à ce modèle.

Et comme il s’installe au volant, son épouse lui demande de ne pas oublier sa ceinture de sécurité, et Pelham répond qu’il n’oublie pas ce genre de chose, pas les choses importantes. Il a cependant oublié de donner à son épouse un baiser d’au revoir. C’est un très chaste baiser rapide sur le côté de la bouche accompagné d’un « au revoir chéri ». Son épouse ajoute un « sois prudent » et bien sûr comme tous les anglais à cette époque, ils se vouvoient parce qu’ils ont trop la flemme d’ajouter un th à leurs verbes conjugués.

The Man Who Haunted Himself, La seconde mort de Harold Pelham, le film de 1970

The Man Who Haunted Himself, La seconde mort de Harold Pelham, le film de 1970

The Man Who Haunted Himself, La seconde mort de Harold Pelham, le film de 1970

The Man Who Haunted Himself, La seconde mort de Harold Pelham, le film de 1970

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

Face au grand jeu, le roman de 1975Feu vert livre / BD

Face Au Grand Jeu (1975)

Sorti en France en mai 1975 chez La FARANDOLE / MESSIDOR, réédité en août 1977 et en mars 1986.

De Christian Grenier.

Pour adultes et adolescents.

(Prospective / Space OPera) Dans un futur où les voitures volent et les publicités sont directement diffusées dans votre tête, Alban, citoyen du Grand Jeu, qui a déjà changé six fois d’aérocar en trois mois, devra bientôt faire un stage de travail pour renouveler ses crédits.

*

Le texte original de Christian Grenier d’avril 1975 pour La Farandole.

I

L’aérocar plongea en piqué vers le Pacifique. Les répulseurs de secours de mirent automatiquement en marche. Une immense gerbe d’écume jaillit sur l’océan, et l’engin s’immobilisa définitivement.
— Une panne ! Ce n’est vraiment pas de chance !

A l’intérieur de l’aérocar, Alban frappa le tableau de bord du poing, dans un geste de colère. Nadette partit d’un rire clair :
— Quelle aventure ! Alban, ouvre donc l’habitacle.

L’air marin, chargé de sel, suffoqua les deux occupants de l’appareil.
— Tout de même, reprit Alban, je n’ai acheté cet aérocar que la semaine dernière !
— Allons, fit Nadette avec désinvolture, ton appareil est mort…

L’incident ne paraissait pas l’avoir affectée ; Alban eut même l’impression qu’elle était heureuse de cet amerrissage forcé. Elle fermait les yeux en souriant, et se laissait bercer par la lente ondulation des vagues, qui léchaient de temps à autre le capot de plexiglas.
— Un nouveau modèle est sorti hier, murmura-t-elle d’une voix ensommeillée… Tu sais, celui qui plafonne à 40 000 mètres. Que dirais-tu d’un nouvel aérocar ?
— Il n’en est pas question ! J’ai changé six fois d’aérocar en trois mois. A ce rythme, je devrai bientôt refaire un stage dans les zones de travail du Grand Jeu pour renouveler mes crédits.

Il fait chaud… il fait soif… buvez Ranga, la boisson à l’orange reconstituée…

Alban jura en se retournant vers le tableau de bord.
— Nadette ! Une dernière fois, baisse ce diffuseur télépathique !

… Et ce soir, n’oubliez pas la séance d’hypno 3. Un nouveau spectacle fascinant, des univers mentaux encore inexplorés… ce soir, l’hypno 3…

— Le niveau d’écoute est au minimum. Tu ne voudrais tout de même pas échapper à la publicité mentale ?
— Je t’assure qu’en ce moment, répliqua Alban avec nervosité, j’ai l’esprit assez préoccupé par cet accident pour pouvoir me passer de ces messages !
 
Nadette, dont le cerveau avait été sollicité par l’émission, redressa brusquement son siège.
— C’est ma foi vrai, qu’il fait soif ! s’écria-t-elle. As-tu fait remplir le distributeur de boisson avant de partir ?
— Tu sais bien que ce modèle ne possède pas de distributeur.
— Eh bien, celui qui est sorti hier dispose de deux distributeurs, dit Nadette d’un petit air supérieur. Un pour le cafécao, qui est servi chaud, et un pour les boissons glacées.

Informations spatiales, clama le diffuseur. Le conflit avec les Végiens vient d’entrer dans une nouvelle phase. Ces belliqueux extra-terrestres sont prêts à déclarer la guerre à la Terre.

— Il ne manquait plus que cela !
 
Petite ritournelle.
 
Vive le grand jeu !

Puis des chœurs féminins béats et convaincus :

Il fait soif … il fait soif… Vite une gorgée de Ranga… grâce au Grand Jeu, Ranga est moins cher aujourd’hui…

***
 
 
***

Docteur Jekyll et Mr. Hyde, le film de 1931Feu vert cinéma

Dr. Jekyll and Mr. Hyde (1931)

Ne pas confondre avec la version de 1941 avec Spencer Tracy dans le rôle titre, très bonne.

Sorti aux USA le 24 décembre 1931,
Ressorti aux USA en 1935 et en 1972,
Sorti en Angleterre le 11 février 1932.
Sorti en France le 29 avril 1932.
Ressorti en France le 16 juillet 1939.

Sorti en DVD anglais le 19 avril 2019 avec la version de 1941 sur un DVD double-face, édition belge incluant sous-titres français pour la version 1931, version française pour la version 1941.
Sorti en blu-ray américain WARNER ARCHIVES pour le 25 octobre 2022 (image excellente, son bon).

De Rouben Mamoulian ; sur un scénario de Samuel Hoffenstein et Percy Heath d’après le roman de Robert Louis Stevenson ; avec Fredric March, Miriam Hopkins, Rose Hobart, Holmes Herbert, Halliwell Hobbes, Edgar Norton, Tempe Pigott.

Pour adultes et adolescents.

Un homme joue sur les trois claviers d’un orgue, une partition ouverte horizontalement devant lui. On frappe à sa porte et il crie d’entrer, sans s’arrêter de jouer, et demande sans se retourner de quoi il s’agit à un certain Poole, son majordome. Celui-ci, âgé, explique qu’il est trois heures moins quart de l’après-midi et que le discours que son maître doit prononcer à l’université est à trois heures. L’homme confirme et continue de jouer de l’orgue. Puis il déclare à Pool que ce dernier est une nuisance, et, servilement, Pool confirme.

Mais l’homme ajoute aussitôt que cependant, il ne sait pas ce qu’il ferait sans Pool. Pool remercie son maître pour le compliment, et ce dernier en rajoute : le sens du devoir du domestique est aussi imprenable que le Rocher de Gibraltar : même Jean-Sébastien Bach (le compositeur) ne peut l’émouvoir. Le majordome confirme et remercie à nouveau, pour ajouter qu’il craint que son maître soit en retard. L’organiste soupire : il voit bien que Pool veut se débarrasser de lui, et posant l’accord final de la composition de Bach (titre illisible en définition standard) pour déclarer que c’est d’accord.

L’homme se lève (nous n’avons toujours pas vu son visage) et regarde vers la fenêtre décorée par une statue brandissant une épée flanquée de deux vases cristallin portant chacun un bouquet de roses blanches ; il lance à Poole que ce sont de charmantes roses. A la porte de la salle de musique, le majordome se retourne et s’incline brièvement pour remercier encore son maître qui le suit dans un vaste sol dallé de marbres, fleuri d’autres bouquets de roses blanches, garni de candélabres. Le majordome se retourne et demande si son maître préfèrera porter son manteau ou sa cape.

L’homme opte pour la cape. Le majordome se dirige vers une porte, qu’il a un peu de mal à ouvrir, disparaît. Alors l’homme s’arrête devant un miroir et nous voyons pour la première fois son visage : jeune, mince, soigné, plutôt joli garçon. Il s’assure de sa mise, rajustant sa lavallière, tandis que le majordome revient pour l’aider à passer sa cape, lui remet son chapeau haut-de-forme, ses gants, sa canne. Il va ensuite franchir la porte que lui ouvre le majordome et qui donne le perron, devant lequel est garé une calèche et son cocher, que l’homme salue d’un « Bon après-midi Jasper ! » et Jasper de lui répondre par un « Bon après-midi Monsieur. — Une belle journée, n’est-ce pas ? — N’est-ce pas, Monsieur ? »

Ces platitudes échangées, l’homme lance au cocher un « Saint Simon ! » et le cocher de répondre « Oui, Monsieur. » L’homme monte dans la calèche, les chevaux se mettent à trotter, l’homme salue au passage un policier : « Constable ! », un portier en livrée, et une fois la calèche arrêtée, l’homme annonce qu’il n’aura plus besoin de Jasper aujourd’hui : le docteur Lanyon l’emmènera là où il ira plus tard.

Puis l’homme se dirige vers l’entrée du bâtiment devant laquelle trois jeunes étudiants semblaient discuter, le premier, blond, le salue bas d’un « Comment allez-vous, Docteur Jekyll ? »

Docteur Jekyll et Mr. Hyde, le film de 1931Docteur Jekyll et Mr. Hyde, le film de 1931

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Feu vert livre / BD

Little Nemo In Slumberland (1905)
Titre alternatif : In the Land of Wonderful Dreams (dans le pays des rêves merveilleux).

Cette bande dessinée appartient au domaine public. Une sélection de planche est disponible en ligne sur le site de Gallica.

Publiée à partir du 15 octobre 1905 jusqu’au 23 juillet 1911 dans le supplément du dimanche du New York Herald, puis dans le supplément du New York American du 3 septembre 1911 jusqu’au 9 janvier 1927.
Traduit en français Pierre Horay en 1969 pour la période 1905-1910.
Intégrale français volumes 1 à 5 non restaurée chez Milan à partir de 1989, sixième tome édité aux USA.
Partiellement traduite et restaurée chez Delcourt en deux volumes.
Traduit par Théodore Lillo et restauré en trois volumes aux éditions Conspiration le 15 avril 2021 ;
Traduit par Moira Kaplan et restauré par Daniel Guerrier aux éditions Spot (deux volumes parus) le 25 novembre 2021.
Edition uk / fr / de intégrale non restaurée du 17 août 2022 aux éditions Evergreen.

De Winsor McCay (dessin et scénario),

Pour adultes et adolescents.

(Fantasy onirique horrifique) Petit Némo rêve chaque nuit qu’il est invité à explorer le pays des rêves, puis Mars et le monde entier, mais à chaque fois que le voyage devient trop mouvementé, il tombe de son lit et se réveille.

*

Les vignettes de Winsor McCay pour le New-York Herald en 1905, couleurs originales approchées en respectant la balance des blancs et en éliminant pour les fonds tâches, virages et couleur du papier, balance des noirs, chairs les plus naturelles possibles. Notez bien que cette restauration rapide n’est qu’approximative, que le format original n’est pas respecté et que les vignettes sont réarrangées.

Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905

*

Le texte original de Winsor McCay pour le New-York Herald en 1905,

LITTLE NEMO IN SLUMBERLAND
— HIS MAJESTY REQUESTS THE PRESENCE OF LITTLE NEMO.


1
LITTLE NEMO HAD JUST FALLEN ASLEEP WHEN AN OOMP APPEARED WHO SAID “YOU ARE REQUESTED TO APPEAR BEFORE HIS MAJESTY MORPHEUS OF SLUMBERLAND, AND I’VE BROUGHT A LITTLE SPOTTED NIGHT HORSE FOR YOU TO RIDE, BUT YOU MUSTN’T WHIP HIM OR DRIVE HIME FAST. DO YOU HEAR ?

2
HIS NAME IS SOMNUS AND HE’S AS GENTLE AS CAN BE.”
NEMO WAS SURPRISED AS WELL AS DELIGHTED TO RECEIVE THE KING’S INVITATION. SO HE SCRAMBLED OUT OF BED AND MOUNTED THE PRANCING PONY WHICH NOW APPEARED.

3
“SLUMBELAND IS THE MOST WONDERFUL PLACE IN THE SKY, YOU MUSTN’T MISS A SINGLE THING. SEE IT ALL! SLUMBERLAND IS A LONG WAY OFF THROUGH MANY MILES OF WEIRD SCENES” SAID OOMP. “BUT BE GOOD TO YOUR HORSE AND YOU WILL ARRIVE THERE SAFE AND SOUND.”

4
AFTER TRAVELING SOME THOUSANDS OF MILES HE MET THE OOMP IN DISGUISE WHO CAUTIONED HIM AGAIN TO BE CAREFUL ABOUT SPEEDING HIS FAITHFUL MOUNT : “GRACIOUS! WHAT IS THAT ? — BE KIND TO HIM, I WARN YOU.”

5
NEMO OBEYED UNTIL HE CAME UP WITH A GREEN KANGAROO WHO CHALLENGED HIM TO A RACE : “I’LL RACE YOU TO MOONTOWN, WHAT DO YOU SAY ?” HE ACCEPTED BECAUSE HE THOUGHT IT WOULD BE SO EASY TO WIN WITH SOMNIUS.

6
WHEN HE FOUND THE RACE WAS TO BE A FREE-FOR-ALL HURDLE RACE WITH ALL MANNER OF STRANGE LOOKING CREATURE ALSO CONTESTING, HE PROCEEDED TO WITHDRAW FROM IT.

7
NOT SO WITH SOMNUS, HER SPUNK WAS UP, NEMO FOUND HER BEYOND HIS CONTROL AND RUNNING AWAY. TRY AS HE MIGHT NEMO COULD NOT HOLD HER BACK.

8
THEY FAIRLY FLEW THOUGH THE SKY UNTIL SOMNUS STUMBLED ON A STAR. NEMO CLUTCHED AT THE SADDLE BUT COULD NOT HOLD FAST, SO OVER HE WENT.

9
DOWN DOWN DOWN HE SHOT THOUGH MILES AND MILES OF SPACE : “I WONDER WHAT THE OOMP WILL SAY, OH!”

10
OVER AND OVER HE TURNED IN HIS DESCENT CAUSING INTENSE ANGUISH…

11
AND BECOMING SO DIZZY THAT HE THOUGHT HE WAS GOING TO DIE HE BEGAN TO SCREAM : “OH PAPA, OH MAMA!”.

12
WHEN HE AWOKE.

*

La traduction au plus proche.

PETIT NEMO EN SOMLENTERRE
— SA MAJESTE REQUIERT LA PRESENCE DE PETIT NEMO.


1
PETIT NEMO VENAIT JUSTE DE S’ENDORMIR QUAND UN OOMP APPARUT, QUI DISAIT « VOUS ETES REQUIS D'APPARAÎTRE DEVANT SA MAJESTE MORPHEE DE SOMLENTERRE, ET JE VOUS AI AMENÉ UN PETIT CHEVAL DE NUIT TACHETÉ POUR QUE VOUS LE MONTIEZ, MAIS VOUS NE DEVEZ PAS LE FOUETTER OU LE FAIRE GALOPER. VOUS M’ENTENDEZ ?

2
SON NOM EST SOMNE ET IL EST AUSSI GENTIL QU’ON PUISSE ETRE. » NEMO ÉTAIT SURPRIS AUSSI BIEN QU’ENCHANTE DE RECEVOIR L’INVITATION DU ROI. ALORS IL SE TORTILLA HORS DU LIT ET GRIMPA SUR LE PONEY IMPATIENT QUI VENAIT D'APPARAÎTRE.

3
“SOMLENTERRE EST LE PLUS MERVEILLEUX ENDROIT AU CIEL, VOUS NE DEVEZ PAS EN RATER UNE MIETTE. VOYEZ TOUT ! MAIS SOMLENTERRE EST AU BOUT D’UNE LONGUE ROUTE A TRAVERS DE NOMBREUX MILLES DE PAYSAGES ETRANGES, DISAIT OOMP. SOYEZ BON AVEC VOTRE CHEVAL ET VOUS ARRIVEREZ LA-BAS SAIN ET SAUF. »

4
APRES AVOIR PARCOURU QUELQUES MILLIERS DE MILLES, IL RENCONTRA L’OOMP DEGUISE QUI LE CONSEILLAIT A NOUVEAU D’ETRE PRUDENT QUANT A FAIRE GALOPER SON FIDELE DESTRIER: « BONTE DIVINE ! QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA ? — SOYEZ GENTIL AVEC LUI, JE VOUS AURAIS AVERTI ! »

5
NEMO SUIVIT LE CONSEIL JUSQU’A CE QU’IL RATTRAPE UN KANGOUROU VERT QUI LE DEFIA DE GAGNER UNE COURSE: “FAISONS LA COURSE JUSQU’A LUNEVILLE, QU’EN DITES-VOUS ? » IL ACCEPTA PARCE QU’IL PENSAIT QUE CE SERAIT TRÈS FACILE DE GAGNER AVEC SOMNE.

6
QUAND IL DECOUVRIT QUE LA COURSE DEVAIT ÊTRE UNE COURSE D’OBSTACLE OUVERTE A TOUTES SORTES DE CREATURES D’ALLURE BIZARRE QUI VOULAIENT TOUTES GAGNER, IL S’EFFORÇA DE S’EN RETIRER.

7
MAIS SOMNE N’ETAIT PAS DE CET AVIS, TOUJOURS PLUS EXCITE : NEMO SE RETROUVAIT AVEC UNE MONTURE HORS DE SON CONTROLE ET GALOPANT TOUJOURS PLUS LOIN. NEMO ESSAYAIT AUTANT QU’IL LE POUVAIT MAIS IL NE PARVENAIT PAS A LA RETENIR.

8
ILS VOLERENT JOLIMENT A TRAVERS LE CIEL JUSQU’A CE QUE SOMNE TREBUCHE SUR UNE ETOILE. NEMO SE CRAMPONNA A LA SELLE, MAIS NE PUT SE RETENIR ASSEZ FERMEMENT, ALORS IL PARTIT TÊTE LA PREMIERE.

9
EN CHUTE LIBRE ET EN PIQUE IL FILA DÉVALANT DES MILLES ET DES MILLES D’ESPACE : « JE ME DEMANDE CE QUE LE OOMP VA DIRE, OH ! »

10
CUL PAR-DESSUS TÊTE IL BASCULA ENCORE ET ENCORE TOUT LE LONG DE SA CHUTE, PAR CELA TRÈS ANGOISSE...

11
COMME IL COMMENÇAIT A AVOIR LE VERTIGE, IL PENSA QU’IL ALLAIT MOURIR ALORS IL SE MIT A CRIER : “OH PAPA, OH MAMAN! »

12
ALORS IL SE RÉVEILLA.

*

Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905

La traduction Accord de 1989 pour l’éditeur MILAN.

LITTLE NEMO IN SLUMBERLAND
— SA MAJESTE DEMANDE LITTLE NEMO.

1
LITTLE NEMO VENAIT JUSTE DE S’ENDORMIR QUAND OOMP APPARUT : « SA MAJESTE MORPHEE, ROI DE SLUMBERLAND, VOUS DEMANDE. VOICI UN PETIT CHEVAL DE LA NUIT QUI VOUS Y CONDUIRA. IL NE FAUT NI LE FOUETTER NI LE PRESSER, COMPRIS ?

2
IL S’APPELLE SOMNUS ET IL EST ON NE PEUT PLUS DOUX. » ETONNE ET RAVI DE CETTE INVITATION, NEMO SAUTA DU LIT ET ENFOURCHA LE PONEY QUI VENAIT D’ENTRER EN CARACOLANT.

3
« SLUMBERLAND EST TRES LOIN AU-DELÀ DE MYSTERIEUSES CONTREES », LUI DIT OOMP. « SOYEZ GENTIL AVEC VOTRE CHEVAL ET VOUS ARRIVEREZ SAIN ET SAUF. SLUMBERLAND EST LA REGION LA PLUS MERVEILLEUSE DU CIEL. NE MANQUEZ PAS ÇA, C’EST A VOIR. »

4
APRES PLUSIEURS MILLIERS DE KILOMETRES, IL RENCONTRA OOMP, DEGUISE, QUI LUI RECOMMANDA ENCORE DE NE PAS PRESSER SA MONTURE : « ÇA ALORS ! QU’EST-CE QUE C’EST ? — SOYEZ GENTIL AVEC LUI, HEIN ! »

5
NEMO OBEIT, MAIS IL RENCONTRA BIENTÔ UN KANGOUROU VERT QUI LE DEFIA à LA COURSE : « LE PREMIER SUR LA LUNE ! D’ACCORD ? » IL ACCEPTA, CERTAIN DE GAGNER FACILEMENT.

6
MAIS QUAND IL VIT QUE LA COURSE ETAIT OUVERTE A TOUTES SORTES D’ETRANGES CREATURES, IL VOULUT S’EN RETIRER.

7
MAIS SOMNUS, EMBALLE, NE L’ENTENDAIT PAS AINSI ET ECHAPPA AU CONTRÔLE DE NEMO QUI NE POUVAIT PLUS RIEN FAIRE POUR LE RETENIR.

8
ILS VOLAIENT A TRAVERS LE CIEL QUAND SOMNIUS TREBUCHA SUR UNE ETOILE. NEMO A BEAU SE CRAMPONNER A LA SELLE, IL EST DÉSARÇONNÉ.

9
IL TOMBE, TOMBE, TOMBE, A TRAVERS DES KILOMETRES DE VIDE : « QUE VA DIRE OOMP ? »

10
IL DEGRINGOLE EN TOURNANT DANS TOUS LES SENS, PLEIN D’ANGOISSE...

11
PRIS D’UN TEL VERTIGE QU’IL A PEUR DE MOURIR ET SE MET A CRIER… « PAPA ! MAMAN ! »

12
ET S’EVEILLE. 

*

Little Nemo In Slumberland, la bande dessinée de 1905

La traduction de Moira Kaplan du 25 novembre 2021 pour les éditions SPOT FR.

1
NEMO VIENT DE S’ENDORMIR LORSQU’UN OUMP APPARAÎT ET LUI DIT : « SA MAJESTE MORPHEE DU ROYAUME DU SOMMEIL TE FAIT PRIER DE PARAÎTRE DEVANT LUI. ET J’AI POUR T’Y MENER UNE PETITE CAVALE DE LA NUIT, MAIS IL NE FAUDRA PAS LA CRAVACHER NI GALOPER TROP VITE AVEC ELLE. TU AS COMPRIS ? »

2
STUPEFAIT ET RAVI DE L’INVITATION DU ROI, NEMO SAUTE DU LIT ET ENFOURCHE LA FRINGANTE PONETTE QUI VIENT D’APPARAITRE. « SON NOM EST SOMNUS ET IL N’Y A PAS PLUS DOUX QU’ELLE. »

3
« LE ROYAUME DU SOMMEIL EST A D’INNOMBRABLES KILOMETRES, IL FAUT D’ABORD TRAVERSER D’ETRANGES ZONES », POURSUIT LE OUMP, » MAIS SOIS GENTIL AVEC TA CAVALE, ET TU Y PARVIENDRAS SAIN ET SAUF. LE ROYAUME DU SOMMEIL EST L’ENDROIT LE PLUS MERVEILLEUX DU CIEL. NE MANQUE RIEN SURTOUT, VISITE TOUT ! »

4
AYANT PARCOURU PLUSIEURS MILLIERS DE KILOMETRES, IL RETROUVE LE OUMP METAMORPHOSE QUI LUI RAPPELLE DE NE PAS PRESSER SA FIDELE MONTURE. « MON DIEU ! QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA ? » « DOUCEMENT AVEC ELLE, JE TE PREVIENS. »

5
NEMO OBEIT, MAIS VOILA QU’IL RATTRAPE UN KANGOUROU BLEU QUI LUI PROPOSE DE FAIRE LA COURSE. IL ACCEPTE PARCE QU’IL CROIT QU’IL SERA FACILE DE GAGNER AVEC SOMNUS. « ON FAIT LA COURSE JUSQU’A LA CITE DE LA LUNE ? »

6
MAIS QUAND IL COMPREND QUE C’EST UNE COURSE D’OBSTACLES EFFRENEE ENTRE TOUTES SORTES DE CREATURES BIZARRES, IL TENTE DE S’EN RETIRER.

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à cette bande-dessinée.

***