Le magazine Mad Movie numéro 97 de septembre 1995Feu orange livre / BD

Mad Movie numéro 97 (1995)

Sorti en France début septembre 1995 ou extrême fin août 1995, prix 25 F.

Rédacteurs en chef : Jean-Pierre Putters (également directeur de publication, maquettiste et rédacteur) et Marc Toullec (également rédacteur).

Pour adultes.

Editorial : Jean-Pierre Putters se contente d'évoquer trois films sortis en France l'été 1995 :
6 juillet 1995 Tank Girl (notez que IMDB prétend que le film est sorti en France le 12 juillet 1995)
13 juillet 1995, Batman Forever**
23 août 1995, Judge Dredd***

SOMMAIRE

Actualité cinéma
page 12 : Waterworld 1995, annoncé le 25 octobre 1995
page 20 : La mutante = Species 1995***, interview de Roger Donaldson, annoncé le 27 septembre 1995.
page 26 : Power Rangers le film = Mighty Morphin Power Rangers: The Movie 1995, annoncé le 18 octobre 1995.
page 28: Mortal Kombat 1995 (avec Christophe Lambert), annoncé le 25 octobre 1995.
page 34 : Casper 1995** (avec Christina Ricci), annoncé le 5 octobre 1995. interview Brad Silberling.
page 36 : Aux frontières du réel acte 2 = The X-Files Saison 2***. Interview Chris Carter + guide des épisodes Saison 2
page 42 : Ed Wood: les films, ressorties annoncées du 30 août 1995 : Glen or Glenda, la fiancée du monstre, Plan 9

page 46 : Mangarama.
page 53: Vidéo et débats.

Actualité vidéo : Mangarama
En fait il s'agit d'une section consacrée aux anime, OVA et séries animées je suppose japonaises.

Baoh le visiteur
Appleseed
Shin Angel 1 & 2
Dragon Pink 1 & 2
Roujin Z
Ange des ténèbres 1 & 2
Cobra 1982*** (série animée, Space Adventures Cobra)
Black Jack vol 1: la dernière victime de la Kimaïla.

Actualité vidéo : Vidéo et débats

Location vidéo :
Cruel Jaws 1994, location vidéo le 5 septembre 1995.
Ed and his dead mother 1992 (Bon appétit Maman), sorti en location vidéo à la mi-juillet 1995.
Roswell (le téléfilm de) 1994 (avec Kyle McLachlan), dans la foulée de la fausse autopsie diffusée par TF1. Interview Jeremy Kagan, annoncé en location vidéo en octobre 1995.
Silent Tongue 1992 (avec River Peonix, le gardien des esprits), location vidéo le 21 septembre 1995.
Mad At The Moon 1992 (nuits de pleine lune, de Martin Donovan avec Stephen Blake), location vidéo le 21 septembre 1995.
Automatic 1994, location vidéo le 21 septembre 1995.
The Langoliers 1994 (Les Langoliers,a vec Dean Stockwell), annoncé à la location vidéo début septembre 1995.
Terminal Force 1994 (Brigitte Nielsen) annoncé à la location vidéo mi septembre 1995.
Tekwar: Teklab et Tekwar: Tekjustice 1994 (série, William Shatner, Michael York) annoncé à la location vidéo début septembre 1995.
Hologram Man 1994 annoncé à la location mi-septembre 1995.
The Mangler 1993 (de Tob Hooper, avec Robert Englund) annoncé à la location mi-septembre 1995.
Night of The Scarecrow 1994 (la nuit de l'épouvantail) annoncé à la location mi-octobre 1995.
Trapped In Space 1993 (asteroïd) annoncé à la location début octobre 1995.

Vente vidéo
Hungry Pets / Please don't eat my mother 1972 (la plante qui aimait les femmes), annoncé à la vente le 15 septembre 1995.
Der Tödesking 1990 (le roi des mort) à la vente le 15 septembre 1995.

*

page 4 : Notules Lunaires
Afterlife avec Chris O'Donnel (jamais sorti ?)
Men in Black avec Chris O'Donnel et Tommy Lee Jones (sortira en 1997 avec Will Smith et Tommy Lee Jones, pas Chris O'Donnell)
Batman Triomphant avec Chris O'Donnell et Patrick Stewart dans le rôle de Mr Freeze (sortira Batman & Robin 1997 avec Chris O'Donnell et Arnold Schwarzenegger et pas Patrick Stewart)
L'île du docteur Moreau = The Island of Dr. Moreau qui sortira en 1996 avec Val Kilmer et Marlon Brando : New Line vire le réalisateur Richard Stanley, engage John Frankenheimer.
Castle Freak de Stuart Gordon (sortira direct vidéo le 14 novembre 1995)
Alien Terminator de David Payne (sortira le 9 octobre 1996, film d'exploitation)
Sphere d'après Crichton réalisé par Barry Levinson sur un scénario de David Twohy (sorti en 1998 avec Sharon Stone et Dustin Hoffman, et Levinson à la réalisation mais pas de David Twohy au scénario)
Alien Vows (de Michael Ricks avec Christine Dunn, sortira en 1996, exploitation)
Escape From Los Angeles de John Carpenter est annoncé (sortira en 1996)
Princess of Mars de John McTiernan, qui sortira en 2012 sous le titre John Carter par le réalisateur Andrew Stanton.

CyberScape (saison 1, 13 épisodes de 30 minutes chaque) WARNER TELEVISION / PENTHOUSE. (pas de date de diffusion trouvée pour l'instant)
The Twilight Series : six téléfilms érotiques ELIPSE ENTERTAINMENT don Cyberella: Forbidden Passions 1996, diffusé en France à la télévision le 3 février 2002.
Une suite à la série Les Envahisseurs = The Invaders 1967 en préparation chez FOX TELEVISION (deux épisodes avec Scott Bakula et une apparition de Roy Thinnes diffusée à partir du 12 novembre 1995, en France à partir du 6 septembre 1997

etc.

p10 : Fanzinoscope :
Kabbale n°4 de Michael Espinosa, 15F port compris.
Fantastic Make-Up en français, livre maquillage et effets spéciaux 69F port compris.
Medusa 9 30F
Leimotiv 3 (musique de film), 25F.
Frissons 3 20F port compris.

p10 : Manifestations :
L'étrange festival 3, du 13 septembre au 11 octobre 1995 (films de série B voire Z)
Cinéma Bis à la cinémathèque Paris 12ème, dates du 15 septembre au 20 octobre 1995 (projections de série B, voire Z)

p60 : The Craignos Monsters (juste des photos de maquillages ou marionnettes monstrueuses dans divers films)
p62 : Mad'Gazine (livres et disques possiblement reçus en service de presse, pas de dates de parution ou de prix)

Sang d'encre (livres)
Sang impur (presses de la cité) de Graham Masterton.
L'ombres du manitou chez Pocket Terreur (poche) de Graham Masterton.
Les voleurs de vie chez Fleuve Noir Frayeur (poche) de Laurent Courtiaud
The Making of WaterWorld de Janine Pourroy chez Boulevard Books
Merveilleux, Fantastique et Science-fiction à la télévision française, chez Huitième Art de Baudoux / Shleret.
my official x'files pictorial collectible price guide

Disques (bandes originales)
Villaged of The Damned (le remake de John Carpenter)
Streetfighter
Congo
Alerte !
Les plus grands thèmes du cinéma fantastique

p64-66 courrier des lecteurs
p65-66 petites annonces

***

Publicité Star Wars La guerre des étoiles version d'origine en VHS, Mad Movie numéro 97 de septembre 1995

Publicités

p2 : Laser Land, le cinéma à domicile : ouverture le 1er septembre 1995 du magasin ; activités :* musique PAL / NTSC (import USA - Japon) * Film PAL / NTSC (import USA - Japon), lecteur de Laserdisc, amplificateur Pro-Logic, Ecran géant. Promotions d'ouverture : Film NTSC (USA) Pulp Fiction 215F; sortie le 12 septembre, LTBX THX Closed Caption ; Casper The Movie 175F sortie le 10 octobre LTBX - THX Closed Caption / Film PAL (France) Speed: 245F disponible format Cinémascope version française ; La Guerre des Etoiles 245F, Le Retour du Jedi 245F, L'EMpire Contre-Attaque 245F sortie début octobre format cinémascope, version française / Musique NTSC (Japon) The Rolling Stones Vol 1 310F vol 2 310F Voodoo Lounge live in Japan sortie 27 septembre ; Eric Calpton 280F Live in The Filmore 1994 Nothing But The Blues sortie le 25 septembre. Horaires d'ouverture : du lundi au samedi 10H30 à 19h30; dimanche et jours fériés 14h à 18h 66, Boulevard Malesherbes 75008 PARIS - FRANCE. Tel: 33 (1) 45.22.46.20 Fax : 33 (1) 45.22.49.57. Métro: St Augustin - Villiers Bus: 94 station Mairie 8ème. VENTE PAR CORRESPONDANCE * Numéro Vert : 05.05.05.20 (appel gratuit) réservé à la VPC * Port gratuit pour votre première commande (sauf promotion) * Remise de 20% pour la première commande (sauf promotion) * expédition hebdomadaire de la liste des prochaines sorties (Films et musique).

p8 : S&P Parker"s Movie Market (Angleterre) : plus de 20.000 photos et affiches de vos vedettes préférées de cinéma, télévision musique rock, modèles. 25 francs français par tirage 25.4x20,3 cm couleur.

p8 : Visions Futures (83200 Toulon) : vous les avez aimé à l'écran, maintenant ils débarquent chez vous... monstres, créatures, vaisseaux, véhicules: parmi nos derniers modèles: The crow en résine 25 cm : 490 fr port compris.

p8 Fantastic Toys (33000 Bordeaux) : maquettes Star Wars Judge Dredd Livres Figurines. Frais de port un article 30F, deux articles ou plus 50F, part exemple livre en anglais Art of Return of The Jedi 175F, maquette Rebel Base 170F, Judge Dredd kit vinyl 30cm 299F etc.

p9 : La librairie du cinéma Movies 2000 (75009 Paris) : photos de films, revues et fanzine, nouveau ! rayon K7 video à prix réduits neuf et occasion. Movies 2000 rachète vos K7 vidéo, revues de cinéma, photo etc.

p9 : HAXAN FIMS VHS/SECAM de films d'exploitation "classiques", par exemple La plante qui aimait les femmes 129F; une K7 + 30F de frais de port, 2 K7 port gratuit, 4 et plus : port gratuit et 10% de remise.

p10 : CSI grossiste en goodies, revendeurs contactez-nous.

p11 : Abonnement : soyez Mad, abonnez-vous 100F pour une année complète (6 numéros), 190F pour deux ans (douze numéros). Les 100 premiers gagnent une K7 de 2001 l'odyssée de l'espace ou l'affichette de Judge Dredd ou le tee-shirt Une journée en enfer Die Hard 3.

p52: commandez les anciens niuméros de MAD MOVIES et IMPACT chaque exemplaire 20 F, frais de ports gratuits à partir de deux numéros, sinon 5F de port (numéros 1 à 25 épuisés, ainsi que 31, 48, 76 et impact 10)

p67: ALBUM 7 rue Dante, 75005 Paris : Le seul magasin "tout cinéma" de la Rive Gauche, 2000 cassettes, 2000 laserdiscs,a rrivage hebdomadaire imports USA, GB, Japon, achat et vente de laserdiscs d'occasions. Catalogue gratuit sur simple demande, vente par correspondance, 5% de remise pour tout premier achat sur simple présentation de cette publicité (offre valable jusqu'au 20 septembre 1995) du mardi au samedi 10h - 20H.

p68 quatrième de couverture : Star Wars La Guerre des étoiles - pour la dernière fois dans sa version d'origine, sortie le 4 octobre 1995 en vidéo, master digital THX pour une qualité de son et d'image optimale, également disponible en laserdisc THX. (la première trilogie, une cassette VHS par film).

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce numéro de magazine.

***

Space 2063, Space Above And Beyond, la série télévisée de 1996Feu vert télévision

Space: Above And Beyond S01E015: Never No More (1996)
Traduction : L'Espace, au-dessus et au-delà : Non plus jamais.
Titre français : Space 2063, Abandonne tout espoir, partie 1.

Episode précédent <> Episode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Space 2063 (1995)

Diffusé aux USA le 4 février 1996 sur FOX US.
Diffusé en France le 22 octobre 1996 sur M6 FR.
Sorti en DVD américain le 8 novembre 2005 (piste et sous-titres français inclus, sans les bonus ?)
Sorti en DVD Anglais le 30 avril 2012 édition collector (piste et sous-titres français inclus ?, avec les bonus)

De Glen Morgan, James Wong. Avec Morgan Weisser, Kristen Cloke, Rodney Rowland, Lanei Chapman, Joel De La Fuente, James Morrison , Glen Van Ross.

Pour adultes et adolescents

(Space Opera militariste, guerre, prospective, extraterrestre) Une femme aux cheveux bruns contemple la lune par une baie vitrée donnant sur l'Espace, tandis qu'un jux-box joue une chanson de Patsy Cline de 1958 : Non plus jamais, je n'me retrouverai seule ; non plus jamais, chez moi je resterai ; car je m'suis trouvé quelqu'un pour me guérir de mon blues...

Ailleurs, dans l'Espace, une escadrille file en vrombissant (!). La capitaine annonce via sa radio : "Port d'attache, ici les Frelons Fulminants : pas d’activité ennemie à signaler, actuellement 7,5 MSK terminé. »

Un pilote (Hall) de son escadrille l’interpelle : « Hé Brandt, je compte sur toi pour le poker plus tard ? » et Bandt de répondre : « Les gars, il y a des choses dans la vie qui sont inévitables… Le soleil se lèvera, les Niners seront éliminés et je laisserai ma chemise au poker. Donc c’est négatif. »

Hall insiste : « Allez, Brandt, soit honnête : le 35ème débarque ce soir : tu sais que tu veux passer un bon moment avec Capitaine Oakes. »
Dans son cockpit, Brand sourit : « Je ne confirme ni n’infirme. » Hall demande : « Est-ce que les Fervents débarquent aussi ? On dirait que toutes les escadrilles de la cinquième escadre sont appelées sur le Saratoga ; la rumeur court que les cruivées ont prévu un gros coup. »

Brandt répond à Hall : « Okay, laisse tomber les ragots à la radio, t’es plus malin que ça. »

Mais Hall répond, cet fois sur un ton plus professionnel : « Ici veste jaune, j’ai un ange sur le LIDAR, confirmez. » Et Brand d’infirmer : « Négatif. »
Curran, un autre pilote acquiesce : « Negatif, juste un TOGA à 5,8 MSK. »

Soudain un tir venu de nulle part abat le premier Requin Marteau sur l’aile gauche de la formation en V. Tous les autres se dispersent et un homme crie à la radio « Balancez droite » et un second requin marteau est abattu.

Brandt demande, tendue : « Que se passe-t-il ? » et l’une de ses pilotes répond « J’ai pas de bandits, ni en visuel ni en Hud, par l’Enfer qu’est-ce qui arrive ? » Et pourtant un troisième requin marteau est abattu sous ses yeux.

Un homme à la radio demande qu’on lui parle. Sans doute le pilote du quatrième requin qui , abattu à son tour, explose. Dans son cockpit, Brandt bouche bée écarquille les yeux tandis que le ciel plein d’étoiles s’obscurcit en son centre : un astrochasseur chig à trois ailes noir à part un bulbe orangé fonce droit sur elle, faisant feu de toutes ses ailes.

Brand laisse échapper dans un sanglot : « Au revoir, John ! » Et son astro-chasseur requin-marteau à elle d'exploser.

… sur la coque du chasseur chig était peint en anglais : Abandonnez tout espoir.

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

Space 2063 S01E15: Abandonne tout espoir 1 (1996)

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à cet épisode.

***

Cat's Eye 1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022Feu orange Blu-ray / DVD

Ici la page Amazon.fr de ce coffret UHD + Blu-ray.

Cat's Eye 1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL (2022)

Ici la page de ce blog consacré au film Cat's Eye 1985.

Aucune trace de graisse ni aucune rosace relevée à l'intérieur de ce boîtier. UHD et blu-ray parfaitement lisibles à ce jour.

Les captures illustrant cet article sont de deux sortes : sans correction capturée du blu-ray inclus dans le coffret UHD (présentée en premier), avec correction (présentée en second) afin de donner une idée du même plan avec des couleurs plus naturelles et logiques sur mon écran, pas forcément sur le vôtre. Les couleurs et contrastes que vous verrez dépendent du calibrage de votre écran : selon vos réglages, les images corrigées peuvent vous apparaître au contraire peu naturelles ou logiques. Le blu-ray utilisé pour les captures a la même colorimétrie que l'UHD, et du HDR peut lui être ajouté par votre lecteur. Votre écran de télévision 4K améliorera forcément les contrastes et le bruit, mais pas les couleurs virées.

Coffret UHD+blu-ray STUDIO CANAL FR sorti en France le 22 mai 2022.

Sur le film : Un très bon film à sketchs dans le genre Alfred Hitchcock présente, avec un chat pour héros entre policier et fantastique. Scénario excellent, bien joué, bien réalisé, sensations fortes garanties, le dernier sketch étant le plus jubilatoire, surtout si vous aimez les chats. Encore une adaptation réussie des récits de Stephen King : mais pourquoi datent-elles toutes d’avant 1990 ? Et pourquoi Cat’s Eye n’est-il pas sorti au cinéma en France en 1985 ?

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Image Native 4K (2160p) Dolby Vision, HDR10 Aspect ratio: 2.35:1 non respecté (original 2.39:1) : bonne mais limitée. si l'équipe de restauration a effectivement nettoyé l'image, le film a été victime d'un virage colorimétrique au jaune pisseux verdâtre certainement pas d'époque, comme le sont beaucoup de films des années d'avant 1990 par des studios soucieux de marquer leur territoire à la manière d'un chien. Notez que le HDR aggrave le virage car il ne fait qu'ajouter au rayonnement des couleurs déjà virées. Original aspect ratio: 2.39:1: colorimétrie virée au jaune verdâtre, certainement pas l'aspect du film à sa sortie en salle, car dans les années 1980 personne n'aurait sorti un film vinaigré en guise de nouveauté.

... Vous pouvez apprécier à l’œil nu en fixant les points ou surfaces censées être blancs dans la réalité et non jaune pisseux.
Par exemple les titres censés être aussi bien que le titre du film affiché par le menu, qui sont jaunes pisseux, les chemises blanches, les surfaces réfléchissantes en plein jour type chrome ou reflets sur l'eau etc. Toutes les autres couleurs sont bien sûr virées d'autant, et légèrement éteintes car le virage étouffe les contrastes de couleur, la force des harmonies. Du coup les carnations (couleur des chairs) manquent également de naturel, en particulier le teint à la fois cireux et rougeaud de la très jeune Drew Barrymore, que vous pourrez comparer à un âge proche dans ses films contemporains.

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Vous pouvez toujours dérégler le calibrage de votre écran télévisée pour tenter de limiter la casse, mais il ne suffira pas de choisir l'option l'options "plus froid" ou désaturer l'écran en baissant l'intensité des couleurs ou en verdissant la colorimétrie jaune verdâtre, parce que ça ne marche pas. Peut-être et à condition de savoir le faire facilement, changez la balance des blancs car c'est exactement de quoi il s'agit. Dans la scène de la salle d'attente, les murs devraient être blanc clinique, tout comme le sofa sur lequel le héros est assis quand il est sur le point d'allumer une cigarette. Il y a bien une radiosité verte de la moquette au sol, mais elle ne devrait pas changer à ce point la couleur des murs. Mais si vous doutiez encore du virage jaune pisseux, observez les scènes de l'embouteillage en plein jour, en particulier le logo de la casquette : il est forcément blanc, tout comme une partie de la barbiche : aucun néon glauque ni aucun fog, nous sommes en bord de mer ou de canal et il fait beau temps.

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Un début d'explication à la colorimétrie virée serait une tentative de masquer le bruit de grain, en sacrifiant le naturel des carnations et la colorimétrie comme les contrastes logiques de certaines scènes. Le virage jaune aura été étendu à la totalité des scènes pour maintenir un semblant de continuité (ou marquer le film comme ayant été restauré par ce studio qui associerait les années 1980 à un virage jaune pisseux). Si on corrige automatiquement les couleurs de la salle d'attente, le visage du héros devient rouge brique, et pour lui redonner un teint naturel tout comme à son sofa, il faut décaler la teinte vers le jaune, et comme dans la scène du petit déjeuner familial, du bruit coloré apparaît. Les scènes de bataille de nuit dans la chambre sont tout aussi virées et pour corriger, j'ai dû copier coller les calques de la scène de rue à New-York puis légèrement corriger afin d'obtenir l'ambiance nocturne sans les virages sur les zones les plus éclairées. Mais je suis loin d'avoir à livrer un transfert blu-ray / UHD, seulement quelques images fixes de faibles résolutions sans garanti de résultat quand on change d'écran ou de lecteur.

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022
Cat's Eye1985, le coffret UHD + blu-ray français STUDIO CANAL de 2022

En 4K (lecteur Sony UHD, écran 4K samsung) il y a des scènes moins précises que d'autres, sans doute parce qu'il s'agit d'un film de série B donc pas forcément au top de la production. Un très gros plan sur la tête du chat m'a étonné, parce qu'on ne distingue pas les poils de la fourrure avec précision même en gros plan : ça reste un poils flou. Cela doit s'améliorer avec un autre lecteur, selon votre goût, mais en général ce type de défaut de l'image vient de la compression, ou du codec, ou du scan original et de son traitement avant compression pour fabriquer le codec. Cela peut aussi venir du nettoyage automatisé de l'image, par exemple pour éliminer du bruit en un minimum de temps, au prix des détails fins. Cela peut aussi venir de la mise au point leur du tournage du film et de la qualité de la pellicule utilisé pour tourner tel ou tel plan. Dans les plans truqués (bataille finale) c'est le mode de trucage optique qui fait qu'à la source les détails fins type grain de peau vont se retrouver gommés, et dans les scènes obscures, c'est le type de pellicules qui peut étouffer les détails fins par excès de grain faute d'une sensibilité et d'un éclairage adéquat. Le problème de manque de précision peut aussi venir de l'état des négatifs originaux censés avoir été scannés, sachant que Studio Canal a déjà par exemple sur sa première édition blu-ray de Flash Gordon, utilisé une copie de qualité inférieure pour fabriquer son transfert flou bruité aux couleurs approximatives, tandis que l'édition américaine était, elle, à l'évidence sourcée depuis les négatifs originaux en excellent état et pétait le feu. 

Son anglais DTS HD 5.1 : plutôt bon mais limité, manque de pêche, de réalisme, d'ambiance, de surround, un peu étouffé. Un autre système ou une autre configuration que la mienne pourrait-il améliorer l'expérience ? Je n'en suis pas certain du tout, vu que mon système est capable du plus grand réalisme percutant... avec d'autres UHD / blu-ray. Je n'ai pas encore pu comparer avec un autre transfert blu-ray ou UHD que STUDIO CANAL

Par exemple le vent a beau souffler sur la corniche du second sketch, il n'a pas de direction sonore ce qui devrait choquer qui a déjà mis le nez dehors par temps venteux. Soudain des pigeons s'envolent : le bruit de leurs ailes reste bloqué derrière l'écran tandis qu'ils s'envolent clairement de devant vers les hauts-parleurs avant en obliquant, de mémoire, à gauche.

Rebelote plus loin sur la corniche avec le jet d'eau et la voix du méchant qui ne se répercute nulle part en surround, les bruits de la salle de bain quand la petite Drew Barrymore se brosse les dents, pas du tout ou à peine latéralisé, alors que vous auriez dû avoir l'impression d'être dans la salle de bain en question, comme dans la vôtre et vous devez forcément savoir l'effet sonore que peut faire un robinet qu'on ouvre à un endroit de la salle de bain : tout à fait localisable dans votre champ auditif, se répercutant habituellement sur les murs carrelés et autres surfaces réfléchissantes.

Encore une scène exemple du problème : la mère ouvre la fenêtre de la chambre sur la nuit, et l'on entend le grillon seulement à notre gauche (la droite de la mère, ce qui voudrait dire que le grillon est immédiatement sur sa droite) alors que le son de l'ambiance nocturne devrait nous entourer par l'arrière ; peu après le mari sort par une porte arrière à notre gauche (la droite de la mère), et le don provient du même haut-parleur gauche, qui place la porte une fois de plus à droite de la mère, alors qu'il devrait venir de notre gauche par le haut-parleur arrière. Quant à la musique, elle ne semble jamais nous entourer par l'arrière et pourtant nous ne sommes pas au concert : le synthétiseur n'est pas installé sur une scène. Quand la fillette sort par l'orage, impossible de dire d'où vient le tonnerre ou le sens du vent, et le fracas n'est pas suffisamment réaliste (son trop compressé)

De même que dans Total Recall UHD du même éditeur STUDIO CANAL, c'est à la musique d'ambiance qu'il échoit le rôle de rappeler que le son est bien surround. Mais encore une fois, les instruments ne sont pas placés comme ils devraient l'être, sachant qu'ils ne symbolisent aucun élément précis à l'écran et le surround est relativement timide... Autrement dit, nous sommes très, très loin du réalisme immersif du générique de Spider-man 3 de Sam Raimi (blu-ray édition américaine) où chaque instrument est parfaitement localisable dans la sphère sonore, et de fait, c'est comme si l'orchestre jouait dans votre salon ; de même très loin du film Le Prestige édition américaine où le rideau de scène vous tombe soniquement dessus, ou de Akira 2011 de chez DYBEX la version japonaise hypersonique en blu-ray français, ou encore de Freedom 2008 édition japonaise multi-régions japonais / anglais / français 24bit Dolby True HD.

Soyez aussi attentifs aux miaulements et autres bruits de chat, le comble pour ce film : si vous en avez à la maison dans la réalité, vous mesurerez à quel point ces sons dans le film sont compressés et peu réalistes; surtout si vous les avez déjà entendu dans de bien meilleurs blu-rays ou UHD (un vrai chat dans votre salon réagit alors immédiatement).

S'il me faut tenter un diagnostic, le son est simplement mis à échelle, il n'a pas été remixé à partir des clips audio originales avant montage du studio, impossible à retrouver ou trop coûteux à remonter ? Ou alors la haute-définition des clips sonores a été écrasée lors du nettoyage de leurs défauts audio, ou suite à un mixage mal paramétré, vu que le cas existe de blu-rays dont des canaux ont été mélangés, mal assignés ou mutés ou dramatiquement baissés, je pense en particulier aux canaux arrières, vu que de chez moi, le son de cette édition STUDIO CANAL tend à se limiter à la sphère avant, mon home cinéma étant capable de redistribuer spectaculairement un 5.1 annoncé sur mon 7.1.

Bonus : bons commentaire audio du réalisateur, le réalisateur sur le film, l'acteur du second sketch témoigne, celui de la dresseuse, la bande-annonce originale. Contrairement à celle de l'uhd de Total Recall, la bande-annonce est bien en 4K, mais STUDIO CANAL appelle "original" une mise à échelle d'une vidéo baveuse de définition standard non restaurée au son étouffé. Quelqu'un n'a eu l'accès aux bobines et n'a certainement pas essayé de remonter à partir du film ou des chutes (je ne sais pas ce qu'il en est) la bande-annonce originale en HD ou UHD. D'autres bonus sont clairement de la mise à échelle (la veste moirée artefactée dont la texture change alors que ni l'acteur ni la caméra ne bougent, mais c'est de meilleure qualité à l'écran, idem pour le son. Diagnostic : Bonus portés assez proprement du DVD ou d'un précédent blu-ray.

En conclusion : Cat's Eye le film se laisse regarder mais perd deux fois en impact dramatique et en immersion, à cause de la colorimétrie virée - et à cause d'un son mou qui n'entoure pas vraiment le spectateur, sans localisation arrière ou arrière latérale claire. Mais peut-être l'expérience sera meilleure avec un système de projection mieux adapté ? Et cela ne vous dérangera pas si vous regardez le film avec des hauts-parleurs stéréo qui écraseront le surround de toute manière et élimineront basses et activité arrière...

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacré à ce film.

***

ImageFeu vert blu-ray / DVD

Ici la page Amazon.fr de ce blu-ray.

La maison de la Mort 1932, le blu-ray français CARLOTTA du 27 janvier 2021

Ici la page de ce blog consacrée au film The Old Dark House 1932, aka La maison de la mort, aka une étrange soirée.

Ici la page du blu-ray américain COHEN US du 24 octobre 2017 multi-régions, pas de version ni sous-titres français. 

Image 1080p mise à l'échelle par le lecteur Sony UHD : correcte. Un peu moins bonne que l'édition américaine COHEN COLLLECTION US qui est multirégions, image plutôt bonne mais limitée selon les plans sur le même lecteur, le même écran, probablement pour cause de compression excessive : un meilleur lecteur, un meilleur écran améliore peut-être la présentation du blu-ray français. A la pause c'est-à-dire sans anti-bruit du lecteur ou de l'écran 4K, l'image parait horriblement bruitée. Le bruitage à la pause est normal, mais pas à ce point ; la pause sur l'image pour le blu-ray COHEN US est au contraire très proche de l'image en cours de lecture en terme de bruits, ce qui est aussi un indice de compression excessive ou de codec indigent.

La différence de qualité m'a paru flagrante sur les premières scènes qui sont de nuit et sous la pluie battante. L'image est probablement encore meilleure quand l'écran 4K Samsung met lui-même à l'échelle l'image 1080p à partir du lecteur BR branché sur le Home CInéma qui ne peut émettre qu'une image HD sans mise à échelle.

Je dois encore tester le blu-ray CARLOTTA avec la mise à échelle de la télévision et revoir le blu-ray COHEN avec la mise à l'échelle de la télévision. Il y a des plans à l'image moins précises donc je suppose sans grande différence entre les deux éditions.

Son : correct pour l'édition CARLOTTA, les aigus grincent, le son est légèrement meilleur pour l'édition américaine multi-région, toujours un problème de compression un peu excessive qui compte un peu beaucoup pour les bandes sons aussi ancienne. La différence n'est pas dramatique, et peut-être un autre système de projection que le mien limitera la casse ? Aucun problème à suivre le film, même si évidemment la qualité de la projection lors de la première au cinéma à l'époque n'y est forcément pas. Vous vous doutez cependant que je n'étais pas dans la salle à l'époque, c'est seulement que j'ai déjà vu de (bien) meilleures présentation de cette époque, tant que les bobines des négatifs argentiques étaient parfaitement conservés et le transfert réalisé de manière compétente à partir de celles-ci.

Bonus français : correct. la fille de Frankeinstein, et Sauvetage d'un classique, bande annonce 2019 Cohen Collection; manque les deux commentaires audios du film (actrice Gloria Stuart, biographe de James Wale) de l'édition américaine. Noter la qualité d'image un peu supérieure de la bande annonce : même cause, mêmes effets. Ne vous fiez pas au son de la bande-annonce en revanche: les effets sonores ou ce qui tient lieu de musique a visiblement été refait en 2019, ce n'est pas le cas dans le film en version originale.

En conclusion : une édition très honorable et forcément tout à fait bienvenue compte tenu qu"il n'y avait pas de présentation sous-titrée. Et il n'y a toujours de présentation doublée en français en blu-ray d'époque ou refaite. Ce n'est pas non plus une édition minimale, puisqu'il reste les deux interviews de l'édition américaine. En revanche l'éditeur n'a pas pu ou n'a pas voulu des deux commentaires audio américain et c'est une édition probablement plus compressée (tassée sur un blu-ray de 25 giga ?). que l'américaine (éditée sur un blu-ray 50 giga).

Par ailleurs, cette édition française est actuellement à moins de 10 euros, et sur un écran HD je suppose que le bruit ou l'imprécision supplémentaire de l'édition française seront probablement à peine visibles. Donc compte tenu de l'excellence de ce film de référence pour le genre Mystère dans une vieille maison sombre, et pour les joueurs du jeu de rôles sur table l'Appel de Cthulhu, c'est un must.

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***