CLiNT, le numéro 1 de septembre 2010 du magazine de bande-dessinée anglais de Mark Millar.Feu orange livre / BDRécit toxique à ne regarder qu'avec prudence et esprit critique

Clint #1 (2010)
Traduction : Jeu de mots très vulgaire et gamin sur Clint (Eastwood) pour ses films de flingueurs type l'inspecteur Harry, et c.nt (c.n, c.n.asse).

Présumé sorti le 1er septembre 2010 en Angleterre.

De Mark Millar (rédacteur en chef), et son équipe : Steve O'Brien, Meryl O'Rourke, Martin Mor, Foxbar Wylie.

Pour adultes.

(Superhéros ultraviolent trash, toxique) Le dessin est bon, l'écriture des récits et des articles n'est pas stupide, mais tout semble reposer sur l'ultra-violence et le sexe, qui sont en matière d'écriture le refuge de la facilité et de l'incompétence : si la violence et le sexe sont forcément partout, même en jeunesse sous forme d'allusions et métaphores, si vos récits ou vos articles ne tiennent pas debout sans, ou ne sont pas enrichissant au-delà, c'est que vous n'avez pas idées aka vous n'avez pas fait vos devoirs, vous avez eu la flemme de développer, ou bien vous avez des "biais cognitifs", des recettes, et passé l'âge de l'innocence, une bonne dose de cynisme.

La vérité concernant CLint et ses auteurs, Mark Millar l'avoue lui-même en fin d'éditorial et toute sa rédaction plusieurs fois dans le numéro : ils sont tous marqués par la violence épouvantable de la rue et du pouvoir anglais, à laquelle la population civile donc la jeunesse est la plus exposée. Le fait de ne plus voir et ne plus parler d'autre chose que de violence - et de sexe vu comme une forme de violence censé redonner le contrôle sur ce qui vous échappe - est le symptôme d'un esprit qui se débat pour garder son humanité...

En dessinant, en plaisantant, en prenant à témoin et pour complices ses lecteurs de l'horreur d'un monde réel ultra-compromis qui systématiquement cerne et empêche les gens de bien de récupérer du pouvoir, l'information et les moyens financiers de remédier au massacre des innocents et autres destructions dont les auteurs peuvent aujourd'hui se vanter en continue sur les chaînes d'info, les auteurs de CLiNT veulent gagner leur croûte tout en se persuadant qu'ils ont toujours leur humanité, parce que leur empathie révoltée bouge encore. Malheureusement, comme le chante Alligatoah pour la musique, dessiner n'est pas une solution, en tout cas pour stopper la violence, la folie contagieuse et la corruption bien réelle.

Pour en revenir à la bande-dessinée, les planches du magazine, pour autant qu'on puisse en juger à partir de ces débuts d'histoires et d'une histoire courte, ont le niveau graphique, mais pas le niveau scénaristique. Dans les bandes-dessinées les plus acclamées, il y a une structure, des dialogues, une construction d'univers et une force de composition dès les premières cases, qui n'y sont pas dans ce premier numéro et qui existent pourtant dès Little Nemo dans les années 1900. Dans le genre ciblé par CLiNT vous retrouverez cette force de trait et de scénario chez Mignola, chez Frank Miller, dans les Gardiens de Alan Moore etc. et dans bien d'autres opus.

Les créateurs de CLinT ne visent à l'évidence pas la perfection, mais ils ont le mérite de livrer leurs planches et leur numéro, même si une majorité d'articles sont du remplissage vain dispensés avec attitude avec beaucoup de photos. Le support lui-même est fragile et quatorze ans plus tard, jaunit par les bords et je réalise qu'il aurait été plus prudent de sceller chaque numéro dans du plastique, ce qui n'est pas pratique pour feuilleter, mais plus sûr pour conserver en vue de relectures futures. Je ne sais pas si tous les récits publiés ont été réédité sur des supports plus durables, et non, je n'inclue pas le numérique, qui n'a aucune vocation à durer, surtout en cas de coupure d'électricité.

Enfin, un numéro complet de CLiNT devrait être relativement facile à générer avec les outils d'intelligence artificiels graphique et langagiers actuels, car excepté l'interview de Jimmy Carr par Martin Mor, aucun contenu n'a une cohérence et des références suffisantes pour garantir une origine créative humaine. Bien sûr, en 2010, la rédaction et les invités ne peuvent pas encore avoir eu recours à Chat GPT et autres générateurs de bandes-dessinées livrés sur prompt.

*

p.2 : Sommaire.

p.3 Edito de Mark Millar : "Il y a longtemps que personne n'avait lancé un magazine de bd pour les garçons dans ce pays (NDT: La Grande-Bretagne)... Grand-père avait The Eagle, Papa avait 2000 A.D et maintenant vous avez CLiNT, bande de chanceux... Les gamins ont chialé pour avoir un mensuel tel que CLiNT. Je pense que c'est sincèrement pourquoi il y a tant de crimes (NDT dans la rue) ces derniers temps. Bienvenue à la prochaine folie du moment."

Noter que Mark Millar oublie de mentionner que de tels magazines de bd destinés aux 16-30 ans existent bien à la vente en 2010 : 2000AD, Judge Dredd Megazine, et Viz Comic, selon une entrée d'époque du blog de Rich Johnston du site Bleeding Cool.

Bandes-dessinées

p.6 : Kick-Ass 2 Chapitre 1 (8 planches couleur écrit par Mark Millar, dessiné par John Romita Jr)

p. 19 : TURF, chapitre 1 (vampires et prohibition, 26 planches couleurs, écrit par Jonathan Ross, dessiné par Tommy Lee Edwards)

p. 53: Rex Royd Chapitre 1 (superhéros trash, 11 planches, écrit par Frankie Boyle & Jim Muir)

p. 68 : Nemesis, chapitre 1 (superhéros ultraviolent, 23 planches, écrit par Mark Millar, dessiné par Steve McNiven)

p. 94 : Huw Edwards presente space oddities: The diner (3 planches, écrit et dessiné par Manuel Bracchi)

*

Articles

p. 16 : Le (doubleur de) Tom Cruise (en) chinois (ainsi que le doubleur allemand de Léonardo Di Caprio, la doubleuse française d'Angelina Jolie, la voix allemande de Julia Roberts, la voix indienne d'Arnold Schwarzenegger, la voix chinoise de Donald Duck.

p. 17: Cinq (vraies) princesses avec des boules : "vous pensiez que la princesse dure-à-cuir Leia était peu réaliste ? Nan, la seule différence entre elle et la noblesse de la réalité est qu'elle a su ne pas baiser son frère : Pin-Yang de Chine 620 AD (ne s'est jamais déguisée en garçon pour massacrer des gens), Huillac du Chili (1780, passionnée de torture), Noor de Mysore (espionne exécutée par les nazes sans avoir trahi); Elisabeth de Grande-Bretagne (savait changer un pneu et démonter un moteur du temps de son service volontaire à 18 ans); Victoria de Suède (vient d'épouser ce mois le roturier que son père détestait)

p. 46 : Des poupées profondément morales, du p.rno complètement habillé pour la droite religieuse (portrait gag photographique de Judith Watson 22 ans, effectivement habillée mais...)

p. 49 : Peer pressure : interview informé et informatif du comédien Jimmy Carr par un autre comédien, Martin Mor sur les aspects émotionnels du métier de comédien stand-up.

p. 64 : La liste secret des cibles hollywoodiennes de Charles Manson (glauque...)

p. 66 : top cinq des choses bizarres que des gens ont vraiment crié pendant le sexe ! "j'aime la salade", "je l'ai dit au producteur", "les cuisses de ta mère", "poisson rouge", (supposé authentiques) ; "je passe la première, la seconde, la troisième, la quatrième, la cinquième, la cinquième, la cinquième... marche arrière, svp." (c'est un gag)

p. 91 : profondément douteux, interview (pour rire de mauvais goût) de l'acteur Christopher Mintz -Plasse par le comédien Jimmy Carr.

p. 91 : top 5 des méchants de la télévision les plus tordus : Papa Lazarou (La ligue des gentlemen), Bob (Twin Peaks), Dexter, Stewie Griffin (Family Guy), Tony Soprano (Les Sopranos).

p.92 : Top 10 des mamans sexy de la télé... (dont Claire deLost, Samantha ma sorcière bien-aimée, Martha Kent dans Smallville et Niki dans Heroes.

p.97 : ours.

p. 98 : L'herbe du jour ou le journal intime d'un fameux fumeur de joints. (nouvelle ?)

*

Publicités

p.3-4 : Tombe la fille sexy, défais ses ex maléfiques, attrape l'amour là où ça fait mal : Scott Pilgrim vs. The World, par le réalsateur de Shaun of The Dead et de Hot Fuzz, actuellement en salle.

p. 5 : Toute équipe veut la vitesse-lumière, adidas, la plus légère, la plus rapide : FSOadizero : L'impossible n'est rien.

p. 13 : La réalité n'a pas d'options, disponible maintenant, interdit aux moins de 18 ans, sur PS3, XBOX 360, XBOX Live : Kane & Lynch, une vie de chien 2.

p. 18 : La réalité n'est pas mimi, disponible maintenant, interdit aux moins de 18 ans, sur PS3, XBOX 360, XBOX Live : Kane & Lynch, une vie de chien 2.

p. 45 : Tenez-vous près à .. Bottez les culs (Kick-Ass) en blu-ray et DVD le 6 septembre (en Angleterre)

P. 47 : Tank Girl Skidmarks ; prenez la route avec la toute nouvelle (aventure de) Tank Girl, en vente aux éditions Titan Books, un monde de divertissement.

p. 48 : Compétitions : concours pour gagner des bandes-dessinées Kick Ass et le jeu vidéo Ruse, les réponses aux questions sont évidentes, donc c'est un tirage au sort et une collecte d'adresses à revendre.

p. 52 : Botter les c.ls et balancer grave à Forbidden Planet : montrez-leur que vous êtes sérieux avec vos mugs et vos sweater à capuches Kick-ass / N'allez pas souffrir de la tristesse infinie : offrez-vous de la marchandise Scott Pilgrim (tte-shirt, roman graphique) au London Megastore et achetez en ligne sur le site Forbidden Planet.

p. 67 : Abonnements : seulement 41,50 livres stelerings pour 13 numéros.

p. 99 (3ème de couverture) : La réalité c'est le sang dans tes dents, disponible maintenant, interdit aux moins de 18 ans, sur PS3, XBOX 360, XBOX Live : Kane & Lynch, une vie de chien 2.

p. 100 (4ème de couverture) : Le tandem le plus fameux du jeu vidéo, disponible maintenant, interdit aux moins de 18 ans, sur PS3, XBOX 360, XBOX Live : Kane & Lynch, une vie de chien 2.

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce numéro.

***

Last Night in Soho, le coffret UHD français de 2022Feu vert blu-ray / DVD

Ici la page d'Amazon.fr du coffret UHD + Blu-ray français.

Last Night in Soho, le coffret UHD français UNIVERSAL FR (2022)

Les captures sont celles du blu-ray, sans retouches. Elles ne sont pas vraiment représentatives de l'image UHD est très supérieure à celle du blu-ray, à tous les points de vue. La qualité des couleurs, contrastes et luminosité des captures dépend des réglages de votre moniteur.

Ici la page de ce blog consacrée au film Last Night In Soho 2021.
Ici la page de ce blog consacré au coffret blu-ray français de Last Night In Soho de 2022.

Sorti en France le 19 octobre 2022.

Attention, le coffret neuf plastic noir s'est révélé graisseux, avec une aggravation rapide par transpiration au fil des semaines. Le coffret est aujourd'hui maculé d'une forte coulée en maillage côté intérieur gauche, et de larges traînées côté intérieur droit, avec au moins une rosace transpirante de chaque côté. Cependant, le disque UHD neuf était lisible à l'ouverture sans nettoyage, et l'est toujours à ce jour. Je l'ai cependant rangé dans un étui non graisseux pour prévenir des problèmes qui se multiplient cette année avec les disques rangés dans des coffrets se révélant de la même manière graisseux et transpirant.

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Sur le film : un excellent slasher surnaturel, très bien écrit et produit, à la fois une lettre d'amour à une époque et un quartier, et la dénonciation pertinente de la manière dont on piège l'innocence et le talent. C'est aussi le dernier film de Diana Rigg. C'est un must si vous aimez le fantastique et si vous supportez la violence. Par ailleurs le film se voit et se revoit encore et encore sans décevoir.

Image : Upscaled 4K (2160p) ; HDR: Dolby Vision, HDR10, format original 2.39:1 : excellente. L'ultra-haute définition et le HDR rendent la présentation encore plus fantastique qu'en blu-ray.

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Last Night in Soho, le coffret blu-ray français de 2022

Son Anglais original Dolby Atmos : excellent. Il s'agit des mêmes options audio que l'édition blu-ray, mais il y aurait davantage de sous-titres, ce que je n'ai pas encore vérifié. Autres pistes Anglais : Dolby TrueHD 5.1 (48kHz, 16-bit) ; Français : Dolby Digital Plus 7.1 ; Italie : Dolby Digital Plus 7.1 ; Espagnol : Dolby Digital Plus 7.1. Tchèque : Dolby Digital 5.1.

Bonus : excellents les mêmes que pour le blu-ray, mais il me semble que la qualité est meilleure. Je dois vérifier.

En conclusion : Une excellente présentation en UHD d'un excellent film pour un autre film d'Edgar Wright, dont j'ai déjà en UHD Scott Pilgrim (le film original), qui était déjà excellent en blu-ray, et qui est rien moins que spectaculaire en UHD.

Une présentation UHD est censée être mieux adaptée à un écran 4K et rendre au-delà d'une mise à échelle 4K gérée par la télévision. Or, un UHD peut contenir une image 4K native, ou la mise à échelle d'un master 1080p censée être réalisé par de meilleurs algorithmes que ceux déjà utilisés en direct par la télévision pour préserver les détails fin HD à une résolution cinq fois supérieure. Par ailleurs la source utilisée avant transfert doit avoir été restaurée et transférée de manière optimale : les détails fins noyés de bruits, les virages couleurs du à l'altération chimique des négatifs scannées ou le manque de respect des forceurs de colorimétrie et autres nettoyeurs de bruit vite fait mal fait.

Une fois la télévision correctement calibrée et les réglages du lecteur UHD surveillés de très près, la présentation en UHD doit être supérieure à celle du blu-ray mis à l'échelle. Souvent, l'acheteur se contentera du plaisir de retrouver sur l'écran 4K les détails fins HD qui faisaient la splendeur de la présentation sur un écran HD, alors que cela n'a rien d'évident, vu que les détails fins en question se retrouvent grossis cinq fois sur l'écran 4K.

Après une présentation UHD Scott Pilgrim absolument merveilleuse et supérieure au blu-ray, la présentation UHD de Last Night Soho tombe une fois de plus dans la catégorie des éditions qui respectent le spectateur et leur en donne pour leur argent: Edgar Wright doit faire partie de ces réalisateurs producteurs qui veillent à ce que les spectateurs qui achètent les supports physiques de ses films soient pleinement satisfaits.

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

ImageFeu vert livre / BD

Episode #1 (2002)
Sous-titre : Le magazine de la Culture Série.

Présumé sorti le 1er octobre 2002, un DVD inclus (pas retrouvé pour l'instant) prix de vente en kiosque : 6 euros (8 euros 51 en 2023, 33F de 1991 selon INSEE), Abonnement 60 euro pour 11 numéros.

Créé par Alain Carrazé (également rédacteur en chef) et Kiko ; rédacteur en chef adjoint: Nicolas Rizo.

Pour adultes et adolescents.

Alain Carrazé a fait ses débuts d'intervieweurs et documentaliste dans l'émission culte Temps X, on le retrouve à la tête du magazine Destination série diffusé de 1999 à... 2002 (10 saisons) sur Canal Jimmy (câble et satellite) dont Kiko est l'un des chroniqueurs : il est vraiment passionné de séries depuis la première heure et auteur de nombreux livres sur ce thème. Autrement dit, aucun doute possible sur la valeur du contenu de son magazine et la conformité de ses intentions éditoriales et du résultat imprimé. Je reste néanmoins un peu sur ma faim avec ce premier numéro dont les articles manquent de richesses et restent informatifs. On sent la rédaction sur le fil craignant de perdre le "grand public" français, celui qui visiblement ne sait pas lire. Le temps est vraiment loin où les magazines populaires (tels Cosmopolitain ou Playboy) grand public n'oubliaient jamais de publier des histoires courtes, dont plusieurs se sont retrouvées adaptés au cinéma... ou dans les séries d'anthologie.

p.3 : Invité = interview Laura Innes (Urgences)
p.6 : Générique = sommaire.
p. 8 : Ours.

p.9 Edito d'Alain Carrazé : "Qu'on le veuille ou non, nous avons tous une culture série nourrie par 4 décennies de série-culte... Le but de ce magazine est de parler, d'informer, d'analyser et de partager sur le thème de la fiction télé. Passionnément, précisément. Avec partialité et parti-pris... Notre volonté est de vous en dire plus sur les séries qui vous ont surpris, de vous révéler ce qui se cache dans la tête de leur concepteur, de vous livrer les motivations de leur interprètes..."

p. 10 : Billet d'humeur : Pascal Légitimus : "J'aime les séries parce que les personnages évoluent. J'apprécie l'aspect feuilleton, je préfère les séries décalées, originales dans le ton et la forme... (la France est trop frileuse) et se répète. Trop de chaînes sont politiquement correctes, croyant se baser sur la demande du public. Et quand une série fonctionne bien, elle devient victime de son succès et les imitations abondent... La France copie trop souvent ce qui se fait Outre-Manche ou Outre-Atlantique..." (Si vous ne deviez retenir qu'une série ?) "Le Prisonnier."

p. 12 Vox Populi : les séries qui vous branchent ou qui vous glacent, vos opinions... et quelques fois celles de nos rédacteurs. Sont évoquées au rayon SF / Fantastique :

Angel
X-Files

p. 14 : News = actualité.

Star Trek : La Nouvelle Génération S6 sortie en décembre 2001 (aux USA ?). Les coffrets DVD français se vendent à 6000 exemplaires par saison.
Star Trek : Deep Space Nine annoncé en DVD en février 2003 (aux USA, zone 1)
Babylon 5 S2 en DVD annoncé en février 2003 (zone 1 et peut-être zone 2)
Witchblade, série annulée par TNT après deux saisons.
La suppression des images des Twin Towers après les attaques du 11 septembre (NDR: 2001) de tous les génériques de séries en cours continue avec The Sopranos.
Farscape, annulée par Sci fI Channel après quatre saisons.

p17 : Panorama: toute l'actualité des séries en France et à l'étranger sur nos écrans et en vidéo. Pour la SF et le fantastique :

M6
Largo Winch
Dark Angel (avec Jessica Alba)
X-Files (saison finale d'alors de la série)

AB1
Beastmaster

CINESTAR
Andromeda

DVD :
La Fox
annonce des bénéfices records de vente (100 millions de dollars) en séries télévisées.
La planète des singes
X-Files
Les Simpsons

Paramount
Star Trek (la nouvelle génération ?)
Deep Space Nine
Galactica (laquelle série ?)
Invasion Planète Terre
Code Quantum
Sliders

Warner
Babylon 5

p24 : Festivals en séries cet été

Premier Colloque de Cerisy
Premier Festival de Macon

Sur M6 diffusé cet été

Tessa à la pointe de l'épée

Sur internet

Avengers on the radio 1972 (adaptation radio d'épisodes déjà produits pour la télévision)

DVD exclusif du fan-club officiel de Gerry Anderson réunissant deux piotes réalisés pour la télévision :

The Day After Tomorrow : Into Infinity 1975 (avec Nick Tate)
Space Police : Star Laws 1986 (qui deviendra Space Precinct 1994)

Télé US

Dead Zone diffusé depuis la mi-juin sur USA Network. Les scénarios sont gratuitement mis en ligne par le producteur de la série.

p.34 : Précédemment, les moments forts... sélectionnés pour vous.

The Tick, diffusé le 27 juilet 2002 sur Cinefaz.
Buffy diffusé le mardi 13 août 2002 sur Série Club (Willow écorche vif Warren)

p. 48 : La rentrée télé américaine : les pilotes de 33 nouvelles séries présentées pour la saison 2002-2003

John Doe 2002 (sur la Fox juste après Firefly)
Haunted 2002 sur UPN (en concurrence avec Smallville sur WB)
Birds of Prey 2002 sur WB (dérivé au féminin de Batman)
Firefly 2002 : la rédaction n'est pas en mesure de se prononcer sur les chances de la nouvelle série de Joss Whedon, n'ayant eu accès qu'aux bandes-annonces.

p. 54 la grille des programmes des séries américaines (qui passe quel jour à quelle heure, en concurrence avec quoi)

p. 55 et suivante : Révélations = spoilers, imprimé à l'envers

X-Files S09E06 Trust 1 et S09E9-10 Provenance et Providence

p. 59 : Rétroviseur

UFO 1980 en dvd TF1 vidéo sorti en juillet 2002.

p. 60 : Incontournables : une sélection des meilleurs épisodes diffusés ce mois-ci en France, dates sous réserve vu l'habitude des chaînes françaises de diffuser les séries dans le désordre.

Millenium S3E22: La fin d'un temps 2, épisode final, rediffusion le 10 octobre 2002 sur France 2 de l'épisode diffusé pour la première fois en France sur M6.
Star Trek La Nouvelle Génération S2E16 Q Who ? (première apparition des Borgs) diffusé le 13 octobre sur Canal Jimmy.
L'homme qui valait trois milliards S2E19 : La femme bionique, 17 octobre sur Canal Jimmy.
Sliders S2E08 : Un monde de renommée sur M6 le 9 octobre 2002.
Lois et Clark S2E18: Retour vers le passé, le 25 octobre 2002 sur 13ème rue.

p. 65 : Internet.

p.67 Jaquette du DVD offert avec le magazine.

p.68 DVD : (annoncés ?)

En France

Rose Red
X-Files S5
Chapeau Melon et Bottes de Cuir
Star Trek : La Nouvelle génération S3

En Angleterre

Terrahawks
Le Prisonnier
Joe 90

p. 74 Livre, CD, Merchandising

p.80 La censure demeure (le chroniqueur relève des coupures dans les épisodes diffusés de Band of Brothers)

*

Publicités

p.2 : 13ème RUE, la chaîne action et suspens. Livraison de poulets à domicile,NEW YORK DISTRICT, la série policière la plus primée de l'histoire de la télévision, chaque vendredi à 20h45, sur le câble et sur CANAL SATELLITE le meilleur du numérique.

p. 8 : 13ème festival du court-métrage d'humour de Meudon, du 9 au 13 octobre 2002, 15 bd des Nations Unies, organisé par l'OMTL et la ville de Meudon.

p. 8 : www.elotel.com, moteur de recherche des évènements européens : salon, journée spéciale, culture, foires, expositions, festivals, sport, congrès, brocantes, ventes, concerts... diffusion automatisée de vos communiqués depresse et articles de l'évènement, en plusieurs langues ; référencement gratuit, diffusion sous 48 heures, 15.000 visiteurs par mois.

p. 73 Jeux concours Episode et MGM : QCM de quatre questions pour gagner le scénario dédicacé du 100e épisode de StarGate SG-1 et l'intégrale de la saison 5 en DVD et des chemises à porter.

Qui était le réalisateur du film StarGate 1994 ?
Quel est le titre de la série au tournage de laquelle les héros assistent dans le 100ème épisode ?
Quelle race identique à celle des Goa'ulds s'est associée aux terriens ?
Dans quel contenant se plongent les Goa'uld pour vivre éternellement ?

p. 93 (troisième de couverture) : Soirées PANIK électronique, 18 octobre, 15 novembre, 13 décembre (2002), "la musique que vous n'entendrez dans les clubs."

p. 94 (quatrième de couverture) : Canal JIMMY : on a tous une série culte (apparemment seulement Friends sur la photo, mais sont également cité en SF/F : L'homme qui valait trois milliards et Star Trek.

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce numéro.

***

Phantom of The Air, le serial de 1933Feu vert télévision

Ici la page d'Amazon.fr du blu-ray The Phantom Of The Air, le sérial de 1933

The Phantom Of The Air S01E01: The Great Air Meet (1933)
Traduction : Le fantôme des airs.

> Episode suivant.

Ici la page de ce blog consacrée au serial The Phantom Of The Air.

Sorti aux USA le 22 mai 1933 (un nouvel épisode par semaine)
Sorti en blu-ray américain VCI US le 6 juillet 2021 multi-régions (image correcte limitée et son correct, aucun bonus).

De Ray Taylor, sur un scénario de Basil Dickey, Ella O'Neill et George H. Plympton ; avec Tom Tyler, Gloria Shea, LeRoy Mason, Craig Reynolds, William Desmond.

Pour adultes et adolescents.

(Science-fiction, aventure, espionnage) Deux biplans virvoltent dans les airs, hélices et moteurs vrombissants. Au sol, l’un des juge debout braquant ses jumelles vers le ciel, annonce deux points de plus pour le Capitaine Raymond. Deux des hommes en costume trois pièce prennent notes sur leur calepin, tandis que le moustachu au chapeau blanc à la droite du juge annonce dans le micro posé sur la table : « Le capitaine Raymon mène par deux points. »

Les estrades sont pleines de spectateurs. Le rival du Capitaine Raymond le talonne dans le ciel et les avions enchaînent des looping, puis passent devant les tribunes, volant à ras du gazon. Le juge aux jumelles estime alors que l’aviateur s’en est mieux sorti, et son voisin annonce un point de plus pour Mort Crome.

Une jeune blonde passe ses jumelles à son voisin plus âgé en disant : « Papa, ne t’avais-je pas dit que Mort Crome était un aviateur génial ? » Le père prend les jumelles et les braque vers le ciel ; il acquiesce : « oui, mais l’homme dans l’autre avion est meilleur. » Cela ne semble pas plaire à la blonde.

Pendant ce temps, un militaire gradé grimpe les marches de la tribune et apercevant le père, s’écrie : « Eh bien, salut Edmonds ! » Et de tendre la main à Edmonds, qui répond : « Comment allez-vous, Colonel ! » et se lève pour serrer la main tendue, et se rassied aussitôt.

Le gradé se tourne immédiatement pour saluer la jeune blonde : « Comment allez-vous Mary ? » et l’intéressée de lui répondre en souriant : « Comment allez-vous, Colonel Dickson ? » Le colonel prend place à la gauche de la blonde : « Eh bien, comment se fait-il que vous deux soyez ici, et que l’on ne m’en ait pas fait part ? » Puis, il baisse le ton : « Est-ce un secret ? »

Thomas Edmonds répond sans baisser le ton : « Oui, d’une certaine façon. Vous connaissez l’intérêt de Mary pour l’aviation ? Nous sommes ici pour choisir un aviateur. » Le colonel répond en s’adressant à Mary : « Eh bien, ma jeune dame, combien y-a-t-il de casques sur le ring à cette heure ? » Mary rit volontiers de la plaisanterie : « Oh non, Colonel Dickson, pas pour ça : Père a besoin du meilleur aviateur que nous puissions trouver, pour l’aider avec sa dernière invention ; je lui ai dit que Mort Crome était notre homme ; n’êtes-vous pas d’accord avec moi ? »

Le colonel l’admet : « Oh, Mort est certainement aviateur — mais le capitaine Raymond est le meilleur pilote que je connaisse. » Thomas Edmonds rayonne : « C’est bien ce que je pense. »

Dans les airs, Raymond et Krome se confrotent et se poursuivent à nouveau. Edmonds ajoute en se tournant vers Dickson : « Colonel, l’homme que je veux doit être absolument digne de confiance, en toute urgence. »
Le colonel répond : « Eh bien je miserais ma réputation sur Bob Raymond. »

Ils sont interrompu par un annonceur : « Extra, attention s’il vous plaît ! » Puis le crieur annonce : « La rencontre numéro 17 est remportée par le capitaine Raymond » Le colonel et Edmonds père jubilent, Mary Edmonds est assurément déçue. Tout le monde applaudit. Alors le Colonel assure au père et à la fille : « Après son atterrissage, je vous présenterai. » Et de quitter la tribune, immédiatement suivi des Edmonds.

Et nous les retrouvons sur le terrain, le colonel Dickson hêlant le capitaine Raymond, souriant. Raymond cherche des yeux qui l’appelle, puis va vers le colonel en retirant ses gants blancs et en déboutonnant la mentonnière de son casque. Il soupire, puis sourit plus largement comme il arrive devant le colonel Dickson, le salue vaguement de la main, et Dickson pointe de deux doigts le père : « Bob, je veux que vous rencontriez Thomas Edmonds. »

Raymond sert la main de Edmonds senior : « Comment allez-vous ? » et Edmonds de lui répondre « Comment allez-vous ? »
Puis Dickson ajoute : « Et Miss Edmonds, sa fille. » Raymonds hoche simplement la tête et se garde de se montrer trop pressant. « Voici le Capitaine Raymond, conclue le colonel Dickson. »

Mary Edmonds répond en s’inclinant légèrement : « Comment allez-vous ? » et ajoute : « Je dois vous féliciter, bien que j’étais du côté de l’autre aviateur. » Tout le monde éclate de rire, et Mary explique : « Vous savez, Mort Crome se trouve être l’un de mes amis. » Raymond répond gracieusement : « J’ai eu bien de la chance de l’emporter contre lui : c’est un aviateur génial ! »

Et justement, c’est au tour de Mort Crome de faire atterrir son biplan noir non loin de là. L’un des deux mécanos qui s’est élancé déclare à Mort : « Coup dur, Chef : cet aviateur doit être l’ami des juges. »
Et Mort Crome de toiser sombrement Raymond depuis son cockpit. Crome répond : « Vous savez qui c’est ? — Non, répond le mécanicien. — Raymond, de la patrouille frontalière. — Raymond ? »

Les deux mécaniciens se retournent et considèrent l’intéressé, la jeune blonde et les deux hommes en face delui, sous l’aile d’un monoplan à hélice qu’un autre mécanicien révise. Le premier mécanicien se retourne vers Crome : « Ben si j’avais su ça… « Crome l’interrompt en touchant du doigt le col de l’homme : « Eh bien vous le savez maintenant : il volera à nouveau demain dans cet avion de course. »
Le mécanicien regarde bien l’avion en question et hoche la tête : « Oh… »

Crom e s’extrait ensuite de son cockpit, enjambe et descend : « Faites-lui faire demi-tour, voulez-vous, Joe ? » Puis ôtant ses gants blancs, marche résolument vers Raymond et les Edmonds, pour marquer soudain un arrêt et entendre Raymond déclarer : « Je suis flatté par votre offre, Monsieur Edmonds, mais mon affectation actuelle… »

Edmonds coupe la parole à Raymond : « Je règlerai ce problème, n’est-ce pas Colonel ? » et Dickson d’approuver en retour. « Ma proposition surclasse votre chasse aux trafiquants ! »
Raymond répond, hésitant : « Eh bien, dans ce cas… »

Edmonds coupe à nouveau la parole à l’aviateur : « Venez dîner ce soir à mon hôtel, Capitaine. » Mary insiste : « Faites-le, et si vous écoutez le projet de Papa, les trafiquants tomberont direct dans vos filets. » Et à quelques pas de là, lugubre, Mort Crome prend le temps de se composer un sourire et rejoint le petit groupe.

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

Phantom of The Air 1933 S01E01 : The Great Air Meet (1933)

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à cet épisode.

***